L’Université de Montpellier devient membre fondateur d’Agropolis Fondation

L’Université de Montpellier renforce son partenariat dans le domaine de l’agronomie et du développement durable en devenant membre fondateur de la Fondation de Coopération Scientifique Agropolis Fondation.

Celle-ci a pour objectif de soutenir et de promouvoir le développement de projets de niveau international (programmes de recherche et de formation par la recherche), en s’intéressant aux problématiques du Nord comme du Sud. L’entrée de l’Université de Montpellier comme membre fondateur d’Agropolis Fondation est un engagement qui avait été pris auprès du Jury international de l’I-SITE MUSE, dans le cadre du partenariat mis en place avec ses 18 partenaires du consortium dont l’INRA, le CIRAD, Montpellier SupAgro et l’IRD.

En tant qu’établissement porteur de l’I-SITE MUSE, l’Université de Montpellier,assure la coordination et la gestion de l’ensemble des LABEX présents à Montpellier. En accord avec l’ANR, la gestion du LABEX Agro est délégué à Agropolis Fondation qui le gère depuis sa création.

Présentation d’Agropolis Fondation  

La Fondation de Coopération Scientifique Agropolis Fondation a été créée en 2007 par 4 membres fondateurs (Cirad, INRA, IRD, Montpellier SupAgro) pour porter le RTRA « Agronomie et Développement Durable » et la dotation de 17 M€ qui lui était associée.

Au cours des dix années écoulées depuis sa création Agropolis Fondation a eu un rôle structurant à trois niveaux :

  • Elle a permis aux membres fondateurs (INRA, Cirad, Montpellier SupAgro, IRD) et aux établissements partenaires (Université de Montpellier, CNRS, Irstea, IAMM, Université d’Avignon, Université de Perpignan, Université de La Réunion, AgroParisTech) d’interfacer et articuler leurs stratégies de recherche et de formation dans le domaine « agriculture et développement durable » (plante, agriculture, alimentation).
  • Elle a permis d’animer une communauté scientifique de 41 unités de recherche et 1500 cadres scientifiques autour d’une stratégie collective (projet RTRA, projet Labex Agro) et de projets de recherche et de formation mobilisant systématiquement plusieurs unités. La Fondation a ainsi financé en 10 ans plus de 370 projets scientifiques pour un montant total de dotation supérieur à 43 M€.
  • Au niveau international elle a renforcé des partenariats existants (ex. soutien à des projets avec l’EMBRAPA, avec les centres du CGIAR) et développé de nouveaux partenariats, notamment avec des Fondations étrangères. Les projets soutenus par la Fondation ont impliqué plus de 300 établissements partenaires étrangers.

Pourquoi l’Université de Montpellier devient membre fondateur d’Agropolis Fondation ?

L’Université de Montpellier est tutelle de 11 des 41 unités du réseau scientifique de la Fondation, pour 3 d’entre elles avec des effectifs significatifs (IATE 17, QUALISUD 26 et LAMETA 25) et pour 8 avec des effectifs de quelques individus (1 à 6 dans AMAP, BPMP, DGIMI, DIADE, IPME, LSTM, NUTRIPASS, SPO). La majorité des unités du réseau scientifique de la Fondation fait partie des structures de recherche du périmètre de l’I-SITE MUSE.

Les effectifs scientifiques de l’UM représentent 6% des effectifs totaux du réseau de la Fondation (94 sur 1480), et 35% des effectifs d’enseignants-chercheurs (94 sur 269).

Intégrer Agropolis Fondation comme membre fondateur aux côtés de l’INRA, du Cirad, de Montpellier SupAgro et de l’IRD présente plusieurs intérêts :

  • Agropolis Fondation devient ainsi un outil commun à l’UM, à l’INRA, au Cirad, à Montpellier SupAgro et à l’IRD,
  • L’UM préserve le potentiel et la valeur ajoutée d’un outil qui a fait ses preuves et s’y co-investit avec ses partenaires,
  • L’université, dans le cadre de l’I-SITE, renforce son partenariat avec les établissements de recherche du domaine de l’Agronomie, l’Environnement et le Développement durable,
  • L’outil juridique de la Fondation de Coopération Scientifique est pérennisé et renforcé dans sa capacité d’effet levier auprès d’autres fondations étrangères telles que CARIPLO (Italie),
  • L’Université renforce sa position comme partenaire clef du Labex Agro en étant pleinement partie prenante du conseil d’administration de la FCS qui le gère.

La proposition d’entrée de l’Université de Montpellier et ses conditions ont été votées à l’unanimité lors du CA de la Fondation – Agropolis Fondation du 21 novembre 2017.

La proposition d’entrée de l’Université de Montpellier et ses conditions ont été votées lors du CA de l’Université de Montpellier du 18 décembre 2017.

Philippe Augé, Président de l’Université de Montpellier et Thierry Blandinières, Président d’Agropolis Fondation signent la convention entre l’Université de Montpellier et Agropolis Fondation. Ils sont entourés d’Anne-Lucie Wack, Directrice Générale de Montpellier SuuPagro, Pascal Kosuth, Directeur d’Agropolis Fondation et Michel Eddi, Président Directeur Général du CIRAD.

2018-03-22T16:26:56+00:008 février 2018|