Soutien à la recherche 2017

Soutien à la recherche 2017 2018-03-27T16:10:29+00:00

EN 2017, MUSE a ouvert à l’ensemble de la communauté scientifique du consortium (6 000 scientifiques)un premier appel ) projets pour soutenir la recherche. L’enveloppe proche de 6 M€, provient  pour environ 85% des ressources spécifiques de MUSE et pour environ 15% des ressources de l’Université de Montpellier (montant regroupant l’essentiel du budget attribué les années précédentes au soutien à la recherche et au programme post-doctorant).

De manière générale, les projets devront être cohérents avec la vision scientifique d’ensemble de MUSE orientée autour de 3 enjeux sociétaux « Nourrir – Soigner – Protéger », et ouverte à toutes les disciplines qui peuvent y contribuer. En plus de cette cohérence, et outre la qualité scientifique, les critères suivants pourront être pris en compte :

  • capacité à créer des liens entre les disciplines scientifiques et/ou les questions sociétales.
  • intégration des questions propres aux sciences sociales dans les projets.
  • participation des entreprises, ou des partenaires internationaux clés de MUSE (Universités de Barcelone, Heidelberg, Wageningen, UC Davis, centres de recherche des pays du sud).

Cet appel contient 4 types de projets à présenter :

  • Les projets de recherche (A) articulés autour des thématiques abordées par MUSE  et ses 3 questions de société « Nourrir – Soigner – Protéger », leurs interactions mutuelles, les sciences qui y contribuent.  Des projets issus du consortium mais situés en dehors du périmètre scientifique de MUSE peuvent également être présentés (10 % des moyens affectés).
  • Les recrutements de post-doctorants (B) essentiellement sur les thématiques de recherche de MUSE visent à renforcer l’attractivité du site. 30 années de rémunération de post-doctorants sont prévues pour des recrutements d’une durée de 12 à 24 mois.
  • Les équipements structurants communs (C) autour de projets structurants impliquant de préférence plusieurs équipes de différentes structures labellisées des partenaires de l’I-SITE pour financer du matériel scientifique utilisé en commun et démontrant une réelle mutualisation.
  • Des équipements lourds pour les plateformes technologiques (D) pour des projets de développement et de structuration des plateformes mutualisées dont le rayonnement intéresse de larges communautés scientifiques à l’échelle de MUSE.

LES COMMISSIONS THÉMATIQUES

Cinq commissions ont été mises en place afin de réaliser une évaluation par les pairs : elles sont composées pour moitié de collègues désignés par la Commission Recherche et les Départements Scientifiques de l’UM, et pour l’autre moitié, de collègues désignés par le Conseil MUSE. Au total, il s’agit ainsi de 68 scientifiques chargés de réaliser directement les évaluations, répartis selon les 5 pôles de recherche de MUSE, comme suit :

  • Biologie-Santé : 12
  • Mathématique-Informatique-Physique-Systèmes : 12
  • Chimie : 12
  • Sciences sociales : 12
  • Agriculture-Environnement-Biodiversité : 20 (ce pôle compte beaucoup plus de chercheurs)

CALENDRIER

  • 7 septembre : Ouverture de l’appel à projets
  • 30 octobre : Clôture
  • 20 décembre : Annonce de la sélection
  • Début 2018 : Début des projets