Nous avons eu le plaisir de vivre un atelier le 23 janvier animé par Marie Vidalenche, Consultante en facilitation graphique. L’objectif était de prendre conscience d’un de nos supers pouvoirs, la pensée visuelle !

Le saviez-vous ?

La pensée visuelle est une représentation de l’environnement, des concepts ou des idées par du texte et des symboles. Cette technique offre différents types de pratique : le Scribing ou Graphic recording, la facilitation graphique, le Sketchnoting et l’illustration.

Dans le cadre de cet atelier de 3 heures, les participants ont découvert le Sketchnoting et ses avantages.  Il s’agit d’une manière créative, dynamique et visuelle de prendre ses notes de cours, de réunion, de conférence, d’entretien en dessins, schémas, graphiques et textes.

Mais comment y arriver ?

Marie conseille tout d’abord de dépasser ses peurs, de s’autoriser des productions même « moches » et surtout de s’amuser… !

Pour cette séance, nous avons eu un temps de familiarisation à cette technique créative en découvrant un alphabet visuel pour co-créer et partager des informations. La  suite de l’atelier a été de pratiquer le Sketchnoting en mobilisant plusieurs outils : typographies, pictogrammes, bannières, couleurs …

Mais concrètement, à quoi ça sert ?

C’est une technique qui simplifie l’information, permet de présenter et partager ses concepts ou idées de manières à ce qu’elles soient immédiatement compréhensibles. Elle encourage la créativité en y associant son imagination, ce qui donne une certaine liberté pour personnaliser son contenu et y intégrer un processus de raisonnement simple. Bien plus, elle permet d’améliorer ou de varier ses supports de communication et de favoriser l’intelligence collective lors des travaux en groupes.

L’avantage du Sketchnoting réside dans le fait de retenir les idées principales en les représentants graphiquement et en les structurant pour obtenir un résumé logique.

Il faut quand même être un bon dessinateur non ?  

«…Pas forcément, nous ne sommes pas là pour faire des dessins d’art. Toutefois, ne pas perdre de vue qu’il y a quelques étapes à respecter et astuces pour être efficace ». (Marie)

Eh oui !  Le plus important est la hiérarchisation, le regroupement et le lien entre chacune des idées captées.  Il est nécessaire de faire confiance à son imagination et sa créativité, d’écouter et représenter tout en triant les informations utiles. Il est important de gérer son temps mais également son espace de sketchnote. Enfin, pour une cohérence globale de sa présentation, il est intéressant d’adopter une charte graphique.

Que faut-il retenir de cette expérience ?

Les mots, les images, les couleurs, les formes déclenchent le processus de  créativité. C’est une pratique qui peut s’intégrer dans tout type de travail et qui permet de simplifier l’acquisition ou le partage d’information.