La Méditerranée est souvent montrée du doigt comme la mer où la surexploitation des espèces marines sauvages semble endémique et non réversible.
Le rouget, le merlu, le corail rouge sont surpêchés depuis plusieurs décennies, les sardines et anchois ne vont pas très bien et subissent de multiples pressions d’origine humaine. Quant aux espèces emblématiques, comme le thon rouge, leur surexploitation a défrayé la chronique à la fin des années 2000… Mais la situation est-elle si désespérée ? Pas si sûr… Pour illustrer ce point, la conférence va revenir sur les causes qui ont généré la surexploitation du thon rouge, causes , que l’on retrouve à l’œuvre dans de nombreuses autres pêcheries à travers le monde, puis sur son rétablissement spectaculaire, en mettant tout particulièrement l’accent sur le rôle clef joué par la mobilisation de la société civile. Il est donc possible de renverser les tendances et il n’y a pas de fatalité à la surexploitation des ressources vivantes, que ce soit en Méditerranée ou dans les autres mers et océans du globe !

A l’occasion de la Semaine de la Pêche Responsable, rendez-vous à la conférence du 19 février 2019 à Planet Ocean avec le conférencier Jean-Marc Fromentin !

En savoir +