Partenaire stratégique de Montpellier Université d’Excellence, la Chinese Academy of Agricultural Sciences (CAAS) signe un accord cadre avec l’Université de Montpellier.

Ce mercredi 6 mars 2019, à l’occasion de la réunion du MUSE International Advisory Board, Philippe Augé, Président de l’Université de Montpellier et le Dr Directeur général du département du management de la recherche Chinese Academy Of Agricultural Sciences (CAAS) ont signé un accord-cadre entre les deux établisement afin de conforter et développer le partenariat existant dans le cadre de l’I-SITE MUSE (Montpellier Université d’Excellence).

La Chinese Academy Of Agricultural Sciences est une institution de recherche agricole nationale chinoise dont le siège est installé à Pékin. Créée en 1957.  Elle compte plus de 6000 chercheurs, scientifiques et techniciens et nombreux académiciens de renom tournés essentiellement vers les sciences et technologies au service du secteur agricole et du  développement rural en Chine. Elle développe une politique internationale très active, en particulier vis-à-vis des pays africains

Les coopérations pédagogiques et scientifiques existantes entre  et les membres du consortium MUSE – particulièrement avec Agroppolis International et l’INRA – sont nombreuses et ces thématiques partagées sont au cœur du projet scientifique de MUSE qui vise à répondre à trois enjeux sociétaux majeurs : NOURRIR – PROTÉGER- SOIGNER. CAAS entend également poursuivre le développement de ces liens avec l’IRD et le CIRAD.

Cet accord-cadre vise à poursuivre et développer les échanges et les collaborations entre les équipes scientifiques et pédagogiques de CAAS et de MUSE.  Ces échanges ont donc vocation, entre autres, à :

  • organiser, programmer et mettre en œuvre des projets pédagogiques ou scientifiques conjoints ;
  • échanger des informations scientifiques, techniques et éducatives et organiser des séminaires, symposiums et conférences en commun ;
  • signer conjointement des publications et valoriser les résultats de la recherche;
  • répondre conjointement à des appels d’offres nationaux, régionaux et internationaux et rechercher des financements nationaux et internationaux;
  • partager des ressources scientifiques et/ou d’équipements: installations à des fins de recherche, d’éducation et d’informations…

Cet accord cadre prévoit également la possibilité de l’installation d’un laboratoire CAAS à Montpellier avec l’appui d’Agropolis international.

Ce partenariat bilatéral conforte la volonté affirmée devant le jury international qui a sélectionné l’I-SITE MUSE de dynamiser les échanges communs de chercheurs et d’étudiants dans une approche unifiée et globale et de démontrer une capacité collective à atteindre une visibilité internationale reconnue. A travers cette démarche, les deux institutions formalisent ainsi un lien fort et durable, marqueur fort de la dynamique enclenchée dans la politique de relations internationales du consortium MUSE.À ce jour, des accords du même type ont été signés avec Wageningen University & Research (Pays-Bas), Universitat de Barcelona (Espagne), University of California, Davis (USA), l’Université de Porto (Portugal), l’Université de Pretoria (Afrique du Sud) et l’IAV Hassan II (Maroc)