Conception et animation : Brigitte Lundin, Iness Hassani, Manuela Noah

Jeudi 14 mars 2019 – 14:00 à 17:00 – Espace IDEON – MUSE

Participants : enseignant.e.s-chercheur.s, ingénieur.e.s pédagogique.s de la Faculté de sciences, SUPAGRO, Iut de Nimes, MOMA, Ecole d’architecture

L’objectif de l’atelier était de vivre et découvrir différents modes d’évaluation.

  • Ice breaker : 1er CAT et photolangage

Nous avons commencé cet atelier avec une micro-technique d’évaluation (CAT) qui permet de recenser ce que connaissent les participants sur l’évaluation. Chaque personne écrit sur un post it, les mots qui lui évoquent  « l’évaluation ».  Cet exercice permet de mettre en évidence les pré-conceptions des participants sur le thème en jeu.

Ensuite, nous avons continué avec un photo langage qui nous  a permis de souligner l’importance d’établir des critères pour évaluer.

  • Les 3 tableaux tournants : brainstorming autour du « QUI, QUOI, QUAND » de l’évaluation

Cette technique de brainstorming favorise la construction collaborative sur des idées et des notions.

Cet exercice s’est déroulé en 2 phases :

1) Trois tableaux sont disposés en triangle et les 3 groupes s’expriment sur un tableau à tour de rôle.

Chaque tableau contient une question : « qui évaluer et pour qui ? », « quand évaluer ? » et « quoi évaluer ? », au centre d’une carte mentale à alimenter. Durant 5 minutes chaque groupe remplit plusieurs cercles de la carte mentale et au bout des 5 minutes, il passe au tableau suivant.

2) Synthèse où nous mettons en commun  les résultats produits qui nous servent de tremplin afin d’élargir la thématique de l’atelier.

  • Petite pause vidéo-théorique sur l’alignement pédagogique :

Durant ce moment de l’atelier, les participants ont visionné une vidéo sur l’alignement pédagogique afin de se préparer à l’exercice suivant. A l’issue du visionnage, une deuxième microtechnique d’évaluation (CAT)  est posée : «  quel a été le terme le plus flou ? » « Quel a été le terme le plus déroutant dans cette vidéo ? ».  S’en est suivi un échange sur ces questionnements afin de les éclaircir.

  • Choix en commun d’un projet :

Chaque groupe précédemment formé lors des tableaux tournants, devait choisir ensemble parmi chaque tableau un « node » (bulle dans une carte mentale). Ces 3 nodes réunis leurs ont permis de constituer une situation pédagogique. Ce choix devait être fait à l’unanimité.

  • Mise en situation : construire une séquence d’apprentissage et ses techniques d’évaluation :

A l’issue du choix, chaque groupe a construit une séquence d’apprentissage sur le modèle de l’alignement pédagogique avec : un objectif général, des contenus et enfin les modalités d’évaluation.

Durant la conception de leur séquence, chaque groupe avait à disposition le « «chef Lundin 3 étoiles » qui détenait tout un livre de recettes correspondant à leurs besoins de techniques d’évaluation.

  • Pitch et les chapeaux de De Bono :

Une fois la séquence construite, chaque groupe l’a présentée en un pitch de 3 minutes. A l’issue de ce pitch, les autres groupes ont réagi à leur présentation selon la technique des Chapeaux de De Bono.

  • Debriefing : Synthèse et discussion :

L’atelier s’est terminé par un retour sur les différentes phases de l’atelier afin que les participants  puissent s’approprier les différentes méthodes d’évaluation et une synthèse sur les différentes techniques utilisées lors de cet atelier.