Souvent perçue comme un processus rigide et formel (sanction/sélection avec une note statique), l’évaluation peut être envisagée sous différents angles pour dynamiser la qualité du processus d’apprentissage.  Cet atelier permet de faire un tour d’horizon des techniques d’évaluation et d’en questionner les ressorts afin que chaque enseignant puisse s’approprier les ressources qui s’adapteront à son contexte d’enseignement.

Mots clés : Techniques d’évaluation – Classroom Assesment Techniques (CAT’s) – alignement pédagogique – Chapeaux de De Bono

Conception et animation : Brigitte Lundin, Iness Hassani, Manuela Noah

Jeudi 20 juin 2019 – 14:00 à 17:00 – Espace IDEON – MUSE

Participants : enseignant.e.s-chercheur.e.s de la Faculté de sciences, SUPAGRO, ENSAM, INRA, IRSTEA, ENSCM, MOMA

  • Ice breaker : 1er CAT et photolangage

Nous avons commencé cet atelier avec une micro-technique d’évaluation (CAT) qui permet de recenser les connaissances des participants sur l’évaluation à partir de leur  réponse à la question: « En deux mots, qu’est-ce que vous évoque l’évaluation ? ».

Cet exercice permet de mettre en évidence les représentations des participants sur le thème de l’atelier.

Ensuite,  à partir de la technique  dite du « photo langage » qui permet d’apprendre à se connaître à travers le choix et la description d’une photo par chaque participant·e nous avons  souligné l’importance d’établir des critères pour évaluer et relever la diversité des réponses.

  • 1ère pause vidéo-théorique sur les CAT’s:

Afin de découvrir le principe des microtechniques d’évaluation appelées CAT’s, nous avons visionné une courte vidéo sur ce sujet, et à l’issue de cette vidéo, les participants été amenés à écrire en une phrase ce dont ils avaient compris.

  • Les 3 tableaux tournants : brainstorming autour du « QUI, QUOI, QUAND » de l’évaluation

Cette technique de brainstorming, organisée en deux phases, favorise la co-construction des idées et des notions :

1) Durant 3 minutes, chaque groupe propose des mots clés sur un des trois tableaux qui contiennent les questions : « qui évalue? », « quand évaluer ? » et « quoi évaluer ? » puis passe au tableau suivant. Chaque  groupe s’exprime sur chaque tableau à tour de rôle.
2) la synthèse des résultats produits sert de tremplin pour élargir la thématique de l’atelier.

  • 2ème pause vidéo-théorique sur l’alignement pédagogique :

Durant ce moment de l’atelier, les participants visionnent une vidéo sur l’alignement pédagogique afin de se préparer à l’exercice suivant. Puis, en utilisant une troisième microtechnique d’évaluation (CAT),  un échange s’ensuit autour des questions : «  quel a été le terme le plus flou ? » « Quel a été le terme le plus déroutant dans cette vidéo ? ».

  • Choix en commun d’un projet et mise en situation : construire une séquence d’apprentissage ou un cours et ses techniques d’évaluation :

Chaque groupe précédemment formé lors des tableaux tournants a ainsi les outils pour concevoir ensemble un cours selon le principe de l’alignement pédagogique avec un objectif général, des contenus et les modalités d’évaluation.

Toute l’équipe du CSIP se tenait à la disposition des participants pour faciliter ce processus

  • Pitch et les chapeaux de De Bono :

Une fois la séquence construite, chaque groupe l’a présentée en un pitch de 3 minutes avant que les autres groupes ne réagissent à leur présentation selon la technique des Chapeaux de De Bono

  • Debriefing : Synthèse et discussion :

L’atelier s’est terminé par un retour sur différentes méthodes d’évaluation et une synthèse sur les différentes techniques utilisées. Cette dernière phase a aussi permis d’échanger sur la difficulté d’évaluer dans un contexte de transformation pédagogique.