Vote en ligne ouvert à tou·te·s les étudiant·e·s du 4 au 15 septembre 2019 pour attribuer le PRIX DES ÉTUDIANTS !

Par leur action culturelle, citoyenne, sportive ou solidaire… les associations étudiantes participent activement à la vie des campus du consortium MUSE (Université de Montpellier, ENSAM, ENSCM, IMT Mines Alès, Montpellier SupAgro). Afin de mettre en lumière cet engagement autour de projets collectifs et ouverts sur le monde, MUSE organise la première édition des Trophées des Initiatives étudiantes ouverte à l’ensemble des associations étudiantes du consortium MUSE.

Association porteuse du projet : Clinique juridique de Montpellier

Etablissement de rattachement : Université de Montpellier (Faculté de droit et sciences politiques)

Date et lieu de déroulement du projet : de septembre 2018 à avril 2019

Public ciblé : l’ensemble des étudiants de Montpellier

Brève description du projet : Le projet de la Clinique Juridique de Montpellier est de mettre en place une assistance juridique gratuite à l’ensemble des étudiants. L’assistance juridique est proposée par des étudiants en droit de l’Université de Montpellier sous l’encadrement d’universitaires et de professionnels.

Le premier objectif est de renforcer l’accessibilité au droit. Ainsi près de 80 étudiants qui rencontraient des problématiques juridiques, avec, par exemple, leur opérateur de téléphonie, leur bailleur, leur employeur ou encore avec un professionnel ont pu être aiguillés et ont pu résoudre leur problématique.

Le deuxième objectif est d’accompagner les étudiants entrepreneurs dans la création de leur entreprise. Ainsi près de 30 étudiants ont pu obtenir des informations personnalisées sur l’aspect juridique de la création de leur entreprise et ont ainsi pu être accompagné sur-mesure. Les bénévoles de la Clinique Juridique dispensent également des formations générales : comment protéger une idée ? Qu’est-ce que le RGPD ?

Enfin, le troisième objectif de la Clinique Juridique de Montpellier est de permettre à ses bénévoles de mettre en pratique les connaissances apprises en cours et d’en faire bénéficier le plus grand nombre.

Pourquoi choisirait-on votre projet ? L’Université de Montpellier, à travers MUSE soutient la Clinique Juridique de Montpellier et propose ainsi une assistance juridique gratuite sur-mesure de qualité à l’ensemble de ses étudiants. Le projet, s’il était choisi, permettrait de valoriser l’ensemble des étudiants qui mettent en place et développent ce projet sur leur temps libre. L’accompagnement de l’association dans le développement de ce projet permettrait une meilleure accessibilité au droit qui pourrait bénéficier à l’ensemble des étudiants de Montpellier. La Clinique Juridique de Montpellier pourrait également mettre en place des projets plus ambitieux. La Clinique Juridique de Montpellier s’inscrit pleinement dans le développement d’une initiative d’excellence :

-Protéger les personnes les plus vulnérables et notamment les étudiants contre les abus de certains professionnels en proposant une assistance juridique gratuite de qualité.

-Soigner car l’objectif est de parvenir à des solutions concrètes et à contribuer à l’émergence d’entreprises écologiques en proposant un accompagnement sur-mesure dans la création de ces entreprises.

-Nourrir, car les étudiants faisant appel à la Clinique Juridique obtiennent ainsi des informations précieuses. Surtout les bénévoles, étudiants en droit, par un mécanisme de pédagogie inversée mobilisent et apprennent à partager leurs connaissances.

Association porteuse du projet : CBS2

Etablissement de rattachement : Université de Montpellier

Date et lieu de déroulement du projet : Premier évènement organisé en avril 2018, mensualisé depuis janvier 2019. Déjà 6 « PhD Pub – Ma thèse en 10 min ! » organisés ! Cet événement de communication scientifique a lieu un mardi par mois dans la salle de la Microbrasserie La Barbote.

Public ciblé : Cette soirée est ouverte aux doctorants/étudiants de toutes les disciplines et à toutes les personnes curieuses de voir ce qu’il se passe aujourd’hui dans le monde de la recherche à Montpellier.

Brève description du projet : Le PhD Pub est un événement de médiation scientifique organisé un mardi par mois dans un bar. Chaque mois, 4 doctorant.es de disciplines différentes présentent leur thèse en 10 min suivi de 10 min d’échange avec un public d’une soixantaine de personnes.

Le PhD Pub permet aux doctorant.es de toutes disciplines de se rencontrer, d’échanger et de découvrir d‘autres thématiques de recherche que les leurs, dans des domaines très variés. Cet évènement favorise un échange interdisciplinaire et une ouverture d’esprit, enrichissant à la fois pour le public et les doctorants qui doivent vulgariser leur recherche.

Pourquoi choisirait-on votre projet ? C’est un événement unique permettant de réunir les doctorant.es de tout horizon ! Cet événement représente à la fois un exercice important pour tout chercheur.e en devenir à savoir la vulgarisation et la médiation de ses travaux, mais également un lieu de rencontre unique réunissant des doctorant.es de toutes disciplines dans une atmosphère conviviale. Choisir notre projet, c’est mettre en lumière la recherche Montpelliéraine, encourager la vulgarisation scientifique, valoriser les échanges interdisciplinaires, et le partage des connaissances avec le grand public !

Association porteuse du projet : Bureau des arts de Montpellier SupAgro

Etablissement de rattachement : Montpellier SupAgro

Date et lieu de déroulement du projet : 6 octobre 2018, Institut des Régions Chaudes, Montpellier

Public ciblé : Etudiant.e.s, personnels, invité.e.s de Montpellier SupAgro, CIRAD, INRA, IRD, DEFI. Tout public. Evènement gratuit.

Brève description du projet : Pensé en 2017, l’Artichaut, évènement artistique pluridisciplinaire et engagé, a eu lieu le 6 octobre 2018 à l’Institut des Régions Chaudes de Montpellier. Il doit son nom au célèbre légume-fleur qui rappelle l’origine agronomique de l’association. Issu d’une sélection de chardons, l’Artichaut a probablement fait le tour du monde au cours du temps avant de devenir un légume endémique du sud de la France, et représente ainsi à merveille la dimension interculturelle de cet évènement. La première édition de l’artichaut a ainsi su réunir des festivalie.r.e.s autour d’une dizaine d’artistes régionaux ou de passage, en restant fidèle à sa volonté de proposer un évènement musical, théâtral et gratuit à Montpellier. La richesse de cette manifestation s’est alors exprimée par sa programmation pluriculturelle et hybride : concerts, art de rue, peinture live, magie… Cette manifestation s’est aussi voulue préventive (autant lier l’utile à l’agréable !), et ouverte aux échanges entre festivalier.e.s (étudiant.e.s ou non) et acteurs locaux. Le village des associations et les coins « relax » installés pour l’occasion ont su répondre à ces attentes de partage et de sensibilisation. Nous sommes très heureux d’avoir pu réaliser ce projet que nous pensons « écoresponsable » avec l’aide de MUSE. Et nous le sommes d’autant plus en voyant la seconde édition arriver à grand pas… Rendez-vous en septembre 2019.

Pourquoi choisirait-on votre projet ? Bien que les étudiant.e.s représentent plus de la moitié de la population de Montpellier, nous nous retrouvons souvent comme une immense famille autour des questions de développement durable, d’intégration et d’ouverture. Les initiatives retenues lors du

Connect#1 nous rassemblent et nous ressemblent à tous et toutes face à l’objectif de transformer les campus en points d’échanges. Pour cela, certains ont choisi le sport, d’autres le cinéma, le podcast, la pédagogie, ou les actions citoyennes et humanitaires. Nous, nous avons misé sur l’Art, avec un grand A, comme celui d’Artichaut. Alors à votre bon cœur d’artichaut si ce projet vous émeut plus qu’un autre ! Mais c’est cette émulsion de 18 projets Connectés qui représente au mieux le partage et la solidarité étudiante.

Association porteuse du projet : Med’ley Montpellier Association

Etablissement de rattachement : Université de Montpellier (Faculté de Médecine)

Date et lieu de déroulement du projet : 13/02/2019 à la Vieille Faculté de Médecine de Montpellier dans l’Amphithéâtre d’Anatomie

Public ciblé : Le concours de chant Med’ley Music Awards est ouvert à l’ensemble des étudiants MUSE, constitué des étudiants de l’université de Montpellier, de la faculté de médecine de Nîmes (avec un partenariat avec la JAM) ainsi qu’aux étudiants des quatre grandes écoles. Nous avons par ailleurs reçu des candidatures en provenance notamment d’Avignon, d’Aix en Provence, etc. L’Association de ces différentes formations a permis d’élargir la culture musicale de l’ensemble des étudiants du consortium et de renforcer leur sentiment d’appartenance à cette communauté. Les personnes que nous avons pu atteindre au travers de notre projet l’ont été soit en tant que participant au concours soit en tant que public. Nous avons rassemblé un public d’environ 200 personnes sans compter la première partie sur les réseaux sociaux. Par ailleurs, l’accès à la finale était soumis à une participation financière de 1 euro dont les bénéfices ont été reversés à la Fondation pour la Recherche Médicale. Ce concours de chant s’associe ainsi aux valeurs sociales et solidaires de MUSE.

Brève description du projet :

Les phases du concours

Le concours Med’ley Music Awards est novateur : c’est le premier concours de chant réalisé par des étudiants et pour des étudiants à Montpellier. Il se déroule en plusieurs phases : Recrutement (du 11 novembre au 20 janvier) : les étudiants souhaitant participer ont envoyé une vidéo. Ce concours de chant est ouvert à un large public où tous les étudiants MUSE ont pu participer. Sélection (du 16 décembre au 20 janvier) : chaque semaine les vidéos des différents candidats ont été publiées sur la page @Med’Ley Montpellier Association dans l’ordre de réception. Les neuf candidats ayant obtenu le plus de réactions sur leur vidéo ont été qualifiés pour la finale du concours. Un dixième candidat a été sélectionné par les membres du bureau de l’association Med’ley. Finale : Elle a eu lieu le mercredi 13 Février dans l’Amphithéâtre d’Anatomie de la Faculté de Médecine de Montpellier d’une capacité d’environ deux-cents personnes, ce qui a encouragé les étudiants à dépasser une peur du public et ainsi à s’enrichir personnellement.

Programme de la Finale

Cette finale s’est déroulée en deux parties, séparées d’une entre-acte. Dans la première, les 10 candidats ont présenté un premier morceau à un jury professionnel constitué de trois juges : Agnès PUGET, artiste et coach vocale de renom, XKAEM, artiste auteur-compositeur-interprète Montpelliérain de talent, ainsi que le producteur musical du studio montpelliérain HOT SAUCE. Après concertation des juges, quatre candidats ont été sélectionnés pour la seconde partie de la finale.

Entracte : Med’ley avec la participation de la Faculté de médecine a proposé un buffet aux participants et au public. Dans la seconde partie, les quatre candidats sélectionnés ont interprété une deuxième chanson. A l’issue de cette deuxième présentation, les juges ont pu établir le podium final suivi de la remise des lots parmi lesquels un enregistrement studio chez Hot Sauce Studio, une séance de coaching vocal d’une heure ainsi qu’un repas pour deux personnes au restaurant L’Insensé de Montpellier. Chaque candidat de cette finale s’est aussi vu remis un Welcome Pack contenant divers goodies fournis par nos partenaires. Dans le cadre de ce concours, le matériel musical (co-financé par le FSDIE et MUSE CONNECT) de la salle Med’ley a été accessible à l’ensemble des étudiants MUSE finalistes, afin de répéter mais aussi de jouer le jour de la finale.

Un Projet ponctuel mais pas seulement

L’ensemble des instruments financés par MUSE connect nous permet d’envisager de nouvelles perspectives de projets notamment un concert de fin d’année au Jardin des Plantes qui verra le jour en grande partie grâce au projet des Med’ley Music Awards. Cet événement, ouvert à l’ensemble des étudiants de Montpellier (MUSE compris), comprendra une partie “Open Call” durant laquelle les étudiants nous ayant contacté en amont pourront réserver un créneau. Ils pourront alors se produire sur cette scène exceptionnelle et utiliser les instruments issus de ce projet. Par ailleurs les Med’ley Music Awards ont à présent une base solide. Ce projet sera donc amené à se perpétuer les années suivantes.

Pourquoi choisirait-on votre projet ? L’association Med’ley, de par ses projets, (rendus possibles par le financement FSDIE/ MUSE) souhaite permettre à l’ensemble des étudiants du consortium MUSE de développer créativité, expression de soi, et lien aux autres. Créée en 2017, l’association Med’ley participe au développement culturel et social de Montpellier, et permet à l’ensemble des étudiants MUSE de se rencontrer et d’échanger autour de la musique. Elle réalise différents projets : Jouer pour les enfants à l’hôpital ce qui constitue une grande richesse et permet de découvrir une forme de soin par la musique. Le partenariat de MUSE CONNECT avec le CHU Montpellier – Nîmes est mis en valeur. Notre participation aux Journées Européennes du Patrimoine au sein du bâtiment historique de la faculté de médecine permet pleinement de renforcer un sentiment d’appartenance à la ville de Montpellier et à son rayonnement qui dépasse les frontières. Nos concerts dans différents bars de Montpellier sont des moments de partage entre étudiants de tous horizons, grâce notamment aux “scènes ouvertes” toujours présentes en deuxième partie de soirée : tout étudiant peut venir utiliser les instruments et jouer avec d’autres, ce qui permet aux étudiants de se rassembler autour d’une passion commune. Un projet futur : celui de multiplier les « opens-calls » (équivalent de scènes ouvertes) inter-filières, qui encourageraient la cohésion entre les étudiants et l’ouverture aux autres.

Association porteuse du projet : Chimie solidarité

Etablissement de rattachement : ENSCM Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Montpellier

Date et lieu de déroulement du projet : Samedi 9 Février 2019 – Salle Fernand Pelloutier Montpellier

Public ciblé : Etudiants du consortium MUSE

Brève description du projet : Le samedi 9 Février 2019, un Grand Loto Etudiant a été organisé par notre équipe. Qui sommes-nous ? Des étudiants de 4 écoles de Montpellier (ENSCM, Polytech, SupAgro, faculté de pharmacie). Quoi ? A partir de 19h30, tous les étudiants de Montpellier ont été convié afin de participer à notre grande partie de loto. Les étudiants ont pu consommer à notre buvette. Au menu ? Des crêpes salées et sucrées, des sodas etc. A chaque quine, double quine ou carton plein, des cadeaux étaient à la clef. Pourquoi ? Tous les fonds récoltés ont été reversés au restaurant solidaire montpelliérain « A Cœur Ouvert » pour les aider à continuer leur beau-projet. Ce restaurant propose des repas aux personnes dans le besoin les mardis et vendredis de chaque semaine.

Pourquoi choisirait-on votre projet ? Notre projet nous tient vraiment à cœur et a permis de rassembler plus de 200 personnes un samedi soir pour soutenir A Cœur Ouvert. Notre projet mérite le Trophée de l’Initiative Etudiante car il a regroupé des organisateurs de 4 écoles différentes (ENSCM, Polytech, SupAgro et la faculté de Pharmacie) et a pour but de se perpétuer d’années en années par des étudiants toujours plus motivés à aider leur prochain.

Association porteuse du projet : Association du Tutorat Médecine de Montpellier

Etablissement de rattachement : Université de Montpellier (Faculté de Médecine)

Date et lieu de déroulement du projet : Faculté de Médecine de Montpellier : Campus Arnaud de Villeneuve du 15 au 17 janvier 2019

Public ciblé : Etudiants en Première Année Commune aux Etudes de Santé (PACES)

Brève description du projet : Il s’agit d’une semaine de détente, de promotion de la santé et d’accompagnement des étudiants en PACES par le tutorat, les associations étudiantes et les services universitaires. La PACES est connue pour sa difficulté, son climat de sélection très compétitif et son impact négatif sur l’état de santé physique mais surtout psychologique des étudiants.

Les objectifs de la Semaine Pep’s sont :

– d’informer les étudiants des différents choix de filières et des parcours universitaires possibles pour eux,

– d’aider les étudiants à améliorer leur bien-être et leur gestion du stress,

– et d’offrir un moment de convivialité et d’entraide entre étudiants.

En effet, cela peut permettre aux PACES de réaliser qu’ils ont un réseau de support disponible autour d’eux.

Pourquoi choisirait-on votre projet ? Notre projet est au cœur de toutes les préoccupations actuelles : La Santé et le Bien-Etre Etudiant. Nous sommes une association où l’adhésion est complètement gratuite, pour maximiser l’égalité des chances face au concours. Nous ne nous focalisons pas seulement sur une aide pédagogique, nous souhaitons développer de plus en plus nos actions dans le domaine du Bien-Etre. C’est un projet qui ne demande qu’à perdurer et à s’améliorer. Cette semaine est composée de stand pour apprendre à gérer son stress (sophrologie, …), se faire à manger sainement mais rapidement, se sensibiliser aux différents handicaps mais également de moment de partage (jeux de sociétés, moments de paroles sur les méthodes de travailles et de préparation mentale au concours, séance de sport …). Et tout cela autour de buffets salé et sucré, ainsi qu’une distribution de welcome-packs (carnets, post-it, totebags, stickers, trousse de premier secours, graines à planter …).

Association porteuse du projet : La ParenThèse

Etablissement de rattachement : Université de Montpellier (Institut Montpellier Management)

Date et lieu de déroulement du projet : les journées de rédaction ont lieu entre une et deux fois par mois dans l’espace de coworking La Ruche Montpellier et dans la salle de travail du Collège Doctoral de l’Université de Montpellier ; l’atelier PlumeDoc a lieu une fois chaque trois mois à La Gazette Café ; et les journées AfterThèse sont organisées une fois chaque trois mois dans les alentours de Montpellier

Public ciblé : Les publics ciblés sont les étudiants en master (5 places par événement) et les étudiants en doctorat (10 places par événement) du consortium MUSE en priorité, quelle que soit leur discipline d’étude. Ces évènements sont gratuits pour eux. Nous les ciblons, car ils rencontrent des défis lors de la rédaction du mémoire de recherche ou de leur thèse (difficultés à écrire, organiser leur temps, problèmes de concentration). Ces défis sont des sources d’abandon de leurs recherches. Nos évènements ont pour objectif de leur proposer un environnement motivant pour l’exercice de rédaction.

Brève description du projet : Grâce au soutien du consortium MUSE, de même que grâce au soutien de partenaires (Collège Doctoral de l’Université de Montpellier, espace de coworking La Ruche Montpellier), nous avons organisé 11 journées de rédaction en 2018 et 7 journées en 2019 (de janvier à avril). Ces événements offrent aux étudiants un cadre de travail propice à la rédaction de travaux de recherche et des techniques d’organisation du temps. Pour permettre aux étudiants de trouver des réponses aux problèmes rencontrés lors de la rédaction de leurs travaux, nous avons organisé 1 atelier d’échange et d’entraide entre pairs (PlumeDoc). Nous proposons à 15 étudiants pré-inscrits d’exposer leurs problématiques au sein de groupes de 3 pairs et d’échanger pour trouver des solutions. Nous organisons aussi des journées AfterThèse, il s’agit des journées en plein nature pour se ressourcer et partager un moment convivial entre étudiants.

Pour plus d’infos visiter : www.la-parenthese.org

Pourquoi choisirait-on votre projet ? Parce que l’objectif de l’association La ParenThèse est de participer à la lutte contre le décrochage des étudiants durant l’activité de rédaction de mémoire de master ou de thèse de doctorat. C’est pourquoi nous travaillons pour (1) diminuer leur stress, notamment par des activités de déconnexion en nature que nous organisons tous les trimestres, (2) aider à accélérer l’obtention de leur diplôme et (3) favoriser leur employabilité en développant un réseau socioprofessionnel.

Association porteuse du projet : Association du Salon de l’Ecologie (ASdE)

Etablissement de rattachement : Université de Montpellier (Faculté des Sciences)

Date et lieu de déroulement du projet : Du 7 au 11 novembre 2018 à Montpellier (édition 2019 : du 31 oct. au 7 nov.)

Public ciblé : Professionnels, étudiants et grand public

Brève description du projet : Unique rendez-vous annuel de la filière professionnelle de l’écologie en France, depuis 11ans, durant une semaine au mois de novembre, le Salon de l’Écologie permet de réunir, de connaître et de faire connaître tous les acteurs du domaine. Il est organisé par l’Association du Salon de l’Écologie (ASdE) qui est composée des étudiants en Master 2 « Ingénierie en Écologie et Gestion de la Biodiversité » (IEGB) de la Faculté des sciences de l’Université de Montpellier.

Le Salon de l’Ecologie est composé de trois temps forts :

– Ecolo’Tech : le congrès scientifique sur les innovations technologiques et méthodologiques dans le domaine de l’écologie. Il permet aux professionnels de rester à la pointe et de valoriser leurs travaux auprès d’un public expert.

– Ecolo’Job : le forum des métiers et formations en écologie, permet aux étudiants de rencontrer des professionnels, de trouver un emploi (Job Dating) et d’échanger sur les besoins de compétences des employeurs lors de tables rondes.

– Festi’Versité : le festival de la biodiversité sensibilise le grand public aux enjeux de l’écologie à travers des animations, des spectacles, des jeux, des conférences, des projections, des expositions photographiques.

Organiser le Salon de l’Écologie, c’est avant tout penser à l’environnement. En cohérence avec ses valeurs, l’association s’est engagée dans une démarche écoresponsable, de la préparation à la réalisation du Salon, à travers le respect d’une charte d’écoresponsabilité, la labellisation Ecofest, la réalisation d’un bilan carbone et sa compensation.

Pourquoi choisirait-on votre projet ? Nous pensons que notre projet mérite d’être choisi car l’écologie est un enjeu important actuellement. En effet nous assistons à une forte érosion de la biodiversité avec une prise de conscience sociétale récente et encore faible. Dans le même temps, différentes politiques publiques intègrent de plus en plus ces thématiques et nécessitent des professionnels compétents. Le Salon de l’Ecologie se veut donc être à la fois un catalyseur pour permettre une prise de conscience à large échelle des richesses liées à la biodiversité, un outils d’orientation et d’information pour les étudiants, et un outil de transfert de connaissances et de technologies entre professionnels de l’écologie. En 2018, c’est près de 6 500 visiteurs qui étaient présents. Notre projet a donc un réel impact sur les différents publics touchés durant les temps forts et c’est devenu un événement incontournable menait par une équipe d’étudiants toujours plus motivé et déterminé au fil des années.

Association porteuse du projet : Ingénieurs Sans Frontières Montpellier

Etablissement de rattachement : Montpellier SupAgro

Date et lieu de déroulement du projet : Montpellier et Miarinarivo _ projet sur l’année

Public ciblé : Etudiants malgaches, étudiants de Montpellier, agriculteurs…

Brève description du projet : Notre projet traite la thématique de la gestion de l’eau. Cette année, nous nous sommes concentrés sur la ressource en eau agricole. Nous travaillons sur une ville moyenne de Madagascar, Miarinarivo, victime de pénuries d’eau chroniques en période de sécheresse. Un séjour en août 2018 a été réalisé pour faire un diagnostic de la gestion et gouvernance de l’eau sur place, avec une étudiante de Montpellier SupAgro, une étudiante de Polytech Montpellier et une étudiante malgache de l’IST de Tananarive, capitale malgache. Un autre séjour est programmé pour août 2019 par 2 étudiants de Montpellier SupAgro. Cette année, une part importante du projet est de réaliser des échanges entre agriculteurs, étudiants malgaches et étudiants français pour aborder les thématiques de la ressource en eau agricole et notamment des méthodes durables et économes en eau.

Pourquoi choisirait-on votre projet ? Choisir notre projet, c’est faciliter la réalisation d’un projet de solidarité internationale qui est pluriannuel, donc qui tend à se pérenniser. De plus, nous portons une attention particulière à la valorisation de ce projet : réalisation d’un documentaire vidéo et d’animations à notre retour à Montpellier. Nous souhaitons également faire venir des étudiants malgaches en France durant l’année 2020 dans le but de favoriser les échanges et la création de liens entre étudiants malgaches et étudiants français.

Association porteuse du projet : IGEM Montpellier

Etablissement de rattachement : Université de Montpellier (Faculté des Sciences)

Date et lieu de déroulement du projet : Montpellier entre le 06/06/18 et le 02/11/18

Public ciblé : Public de plus de 10ans

Brève description du projet : Le comic book Vagineering est une bande dessinée de vulgarisation sur le microbiote vaginal créé par l’équipe IGEM Montpellier 2018 et une étudiante en art appelée Miskinga . Durant l’été 2018 et en parallèle de notre projet pour le concours IGEM « Vagineering », qui visait à mettre au point une nouvelle méthode de contraception en utilisant la biologie de synthèse, nous avons travaillé sur la création d’une bande dessinée sur le microbiote vaginale et la biologie synthétique. En effet en travaillant sur notre projet pour ce concours nous avons réalisé qu’il existait un veritable manque d’information sur ce qu’était le microbiote vaginal, nous avons ainsi contacté une étudiante en art qui nous a aidé à mettre au point cette bande dessinée éducative abordant les thèmes de la flore vaginale, mais aussi de la biologie synthétique et de notre projet de contraception Vagineering. Grâce à elle nous avons remporté en octobre 2018 le prix du jury pour le meilleur projet « Education et engagement auprès du public » et sommes rentré dans la liste des projets exemplaire de la compétition IGEM.

Pourquoi choisirait-on votre projet ? Que ce soit par rapport aux vagins, aux règles où à la contraception, tout ce qui touche à l’intimité féminine reste encore très tabou et il existe un véritable manque de communication et d’enseignements autour de ces sujets. Notre démarche était double, d’une part participer à briser le tabou autour des « vagins » en proposant un contenu visuel ludique et d’une autre part d’instruire le grand public sur ce qu’est le microbiote vaginal, quels sont ses effets bénéfiques, comment évolue-t-il au cours du cycle, comment en prendre soin etc. Nous avons aussi tenu à rajouter une partie de vulgarisation sur la biologie synthétique en complément afin de pouvoir introduire notre projet de recherche « Vagineering » qui encore une fois cherche à ouvrir de nouvelles piste de recherche sur la contraception. Nous aimerions aussi prochainement proposer cette bande dessinée dans les bibliothèques universitaires et médiathèques de la ville de Montpellier.