Contexte

La mer et le littoral représentent des territoires avec des enjeux spécifiques liés à leur forte biodiversité, leur anthropisation et leur vulnérabilité aux aléas tels que le changement climatique. Quelle que soit la zone géographique considérée, la protection de ces territoires, ainsi que l’assurance d’un développement cohérent et durable malgré l’ampleur des pressions et la vitesse des changements, doivent s’appuyer sur des connaissances scientifiques pluridisciplinaires et une dynamique d’innovation performante avec les acteurs de la croissance bleue. Ces enjeux appellent un engagement international.

Objectif

L’objectif de cet AAP est, sur les enjeux liés à la mer et au littoral, de renforcer les liens des communautés de MUSE avec les scientifiques étrangers. L’ambition est que MUSE soit un acteur connu et reconnu dans le contexte international sur des grands enjeux liés à la mer et au littoral.

Public concerné

Cet AAP s’adresse à l’ensemble des scientifiques intégrés dans les structures de recherche de MUSE, ainsi qu’à la communauté scientifique étrangère, travaillant sur des thématiques en lien avec la mer et/ou le littoral.

Budget

Le budget maximum pour un projet est de 18 000 € (HT), pour des projets allant de janvier à fin novembre 2020. Toutes dépenses en lien avec les objectifs scientifiques du projet sont éligibles : salaires, fonctionnement et équipements et doivent respecter le règlement financier ANR des IDEX/I-SITE et les règles de fonctionnement de l’Université de Montpellier.

Les budgets seront gérés directement par les unités des projets lauréats soit par transfert de crédit au sein des unités dont l’Université de Montpellier est tutelle, soit par le biais d’une convention de reversement dans le cas contraire. Par ailleurs, le prélèvement interne à l’unité pour frais de gestion ou tout autre usage que celui pour lequel le budget a été alloué n’est pas autorisé. Toutes les dépenses devront être justifiées dans le cadre du projet. Le reliquat des fonds non utilisés doit être reversé à la KIM à l’échéance du projet.

Critères d’éligibilité et d’appréciation

La KIM Sea & Coast est un dispositif de MUSE et s’inscrit ainsi, dans son ambition générale, dans les domaines de l’alimentation, de l’environnement et de la santé, déclinés ici dans le contexte particulier des enjeux liés à la mer et au littoral.

Les projets doivent clairement aborder un enjeu clé pour la mer et/ou le littoral.

Les approches pluridisciplinaires sont encouragées.

Chaque projet doit obligatoirement être co-porté par un scientifique d’une structure de MUSE et un scientifique d’une structure de recherche étrangère. Le comité d’évaluation veillera à maintenir un équilibre entre partenariats Nord et Sud pour l’ensemble des projets financés :

  • Dans le cadre d’un partenariat de recherche « pilotes » avec un partenariat principal Nord: l’objectif est de financer des projets « graines » qui serviront de tremplin vers des projets internationaux ambitieux. La visibilité de la structure partenaire dans la thématique considérée sera un critère d’évaluation.
  • Dans le cadre de recherche avec un partenariat principal Sud (pays en voie de développement): l’objectif est de participer aux recherches sur des problématiques propres aux pays du Sud en s’appuyant, compte tenu de la durée courte du projet, sur un partenariat éprouvé.

Un rapport synthétique (2 pages maximum) sera exigé en fin de projet. Par ailleurs, les co-porteurs des projets auront l’obligation de participer aux Journées de la KIM en novembre 2020 pour présenter leurs résultats (les frais de déplacement des co-porteurs étrangers pour participer à ces journées à Montpellier sont à inclure dans le projet). Ces journées seront un lieu d’échanges entre chercheurs de MUSE de disciplines différentes, mais également entre chercheurs de MUSE et d’universités étrangères (co-porteurs des projets).

Au cas où le projet proposé s’adosse à un projet déjà financé par ailleurs (et non simplement soumis), il doit apparaitre comme l’addition d’un nouvel objectif, non abordé par le projet déjà financé. Il convient alors, dans la proposition, de détailler l’articulation des deux projets.

Les futures publications issues des travaux devront respecter la charte de signature de MUSE et comporter une référence à la KIM Sea & Coast dans les remerciements.

Les porteurs de projets financés en 2018/2019 ne sont pas autorisés à soumettre à nouveau pour ce second appel à projet.

Modalités de soumission et calendrier

Le projet peut être rédigé indifféremment en français ou en anglais, en utilisant le formulaire de réponse à l’AAP ci-joint

Les réponses doivent être envoyées au format pdf à muse-kimsc@umontpellier.fr avant le vendredi 20 septembre 2019 – 17h (heure française).

Les projets seront évalués par un comité d’évaluation composé de 10 représentants des structures de recherche de MUSE incluant les membres du comité de direction de la KIM. Les membres du comité d’évaluation ne sont autorisés, ni à soumettre de projet, ni à s’exprimer sur les projets issus de leurs unités de recherche ou d’équipes avec lesquelles ils collaborent directement. Les résultats seront annoncés fin octobre.