A l’occasion de l’accueil d’une délégation du National Insitute of Advanced Industrial Science and Technology (AIST) – équivalent du CNRS au Japon- les 23 et 24 octobre 2019, nous revenons ici sur des exemples de liens tissés entre l’I-SITE Montpellier Université d’Excellence (MUSE) et ce pays, identifié comme un pays cible pour construire notre réseau international de partenariats de recherche et de formation avec les meilleurs institutions mondiales afin de répondre aux enjeux qui se posent à l’échelle globale dans les champs scientifiques de MUSE . 

Un workshop à Montpellier sur  « La modélisation de l’humain par la robotique, les neurosciences et l’ergonomie »

Un workshop sur « La modélisation de l’humain par la robotique, les neurosciences et l’ergonomie » s’est tenu les 23-24 octobre 2019 à Montpellier. Conjointement organisé par Hiroshi SATO de AIST, Abderramane KHEDDAR du LIRMM (CNRS, UM) et Benoît BARDY d’Euromov (UM, IMT Alès), cet atelier permettait aux spécialistes de l’ergonomie et de la robotique travaillant sur les comportements humains et robotiques de présenter leurs travaux récents sur la robotique, les neurosciences et l’ergonomie et de définir les pistes de collaborations envisageables entre MUSE et AIST. Ce workshop est une des applications concrètes du Memorandum of Understanding signé entre l’Université de Montpellier et l’AIST en juin 2018.

En 2 ans, déjà 6 mobilités Explore MUSE entre  Montpellier et le Japon

Parmi les 6 mobilités organisées dans le cadre du programme de soutien aux mobilités internationales EXPLORE, on peut notamment citer l’accueil à l’ICGM (CNRS,UM, ENSCM), en ce mois d’octobre, du Pr. Nobuyuki ZETTSU, spécialiste des matériaux pour le stockage électrochimique de l’énergie de l’Université de Shinshu (Nagano, Japon). Cette visite doit permettre d’échanger sur les voies de préparation et de caractérisation des matériaux d’électrode afin d’en améliorer l’efficacité, la performance et la durabilité.

Autre exemple, Sébastien LYONNAIS du CEMIPAI (CNRS,UM) de se former sur une technique de l’origami de l’ADN, mise au point dans le laboratoire iCeMS du Prof. Hiroshi SUGIYAMA de l’Université de Kyoto, puis de la mettre en œuvre avec succès à son retour à Montpellier pour accrocher des virus sur des nano-grilles. Cette mobilité a également permis de formellement lancer un partenariat entre CEMIPAI, qui produit des virus, et l’iCeMS qui conçoit des nanostructures d’origami d’ADN optimisées permettant l’attachement ADN-Virus, pour lequel une publication conjointe est attendue.

L’Institut d’Etudes Avancées sur la Durabilité de l’Université des Nations Unies (Tokyo) représenté au Conseil scientifique de MAK’IT :

Le Pr. Kazuhiko TAKEMOTO, Directeur de l’Institut d’Etudes Avancées sur la Durabilité de l’Université des Nations Unies (UNU-IAS), basé à Tokyo, est l’une des 12 personnalités membres du Conseil scientifique du Montpellier Advanced Knowledge Institute on Transitions (MAK’IT). Ce dernier se réunira pour la première fois à Montpellier le 6 novembre prochain.

23 oct. 2019 – Workshop « La modélisation de l’humain par la robotique, les neurosciences et l’ergonomie »