Walter KOB, professeur au Laboratoire Charles Coulomb vient d’être nommé membre sénior de l’IUF.

L’Institut Universitaire de France a pour mission de favoriser le développement de la recherche de haut niveau dans les universités et de renforcer l’interdisciplinarité. Chaque année, une centaine d’enseignants-chercheurs de toutes les disciplines sont nommés à l’IUF pour une période de cinq ans sur la base de leurs travaux et de leur projet de recherche. Pendant cette période, ils bénéficient d’une décharge d’enseignement et de crédits pour leurs travaux de recherche.

Le sujet de son projet est l’étude des propriétés statiques et dynamiques des systèmes désordonnés, tels que les verres, les matériaux granulaires et les gels. A cette fin, il utilisera principalement des simulations numériques, mais certaines parties impliqueront également des collaborations étroites avec des expérimentateurs. En particulier, il souhaite étudier les propriétés des « verres idéaux » (simulation et expériences), caractériser les propriétés du paysage de l’énergie potentielle dans les systèmes vitreux au moyen de nouveaux algorithmes numériques, étudier comment des réactions catalytiques peuvent induire la formation de gels (simulations), en utilisant des nouvelles approches pour caractériser la structure tridimensionnelle des verres (simulation et expériences) et découvrir les propriétés des matériaux granulaires (expériences).

En savoir +