Depuis le début de la crise du Covid-19, parallèlement aux dispositions prises conjointement par l’Université de Montpellier et l’ensemble des organismes de recherche membres du consortium MUSE pour assurer une continuité des activités de recherche à distance et a minima sur nos différents sites, nombre d’initiatives ont émergées parmi nos 120 structures de recherches pour soutenir le travail des personnels soignants dans les établissements de santé en région. 

Les équipes de recherche du CNRS, de l’Inserm, du Cirad, de l’Inrae, de l’IRD, de l’ENCSM et de l’Université de Montpellier qui composent les 120 structures du consortium MUSE se sont massivement mobilisées à Montpellier et Nîmes, avec d’autres équipes en région (notamment à Perpignan et Banyuls-sur-Mer) pour  fournir spontanément aux établissements de santé du territoire Est de la région Occitanie  d’importantes quantités de matériel médical (masques, gants, sur blouses et autres petits matériels) afin de pallier la pénurie et l’urgence de la situation sanitaire.

Pour Jacques Mercier, Vice-président Recherche de l’Université de Montpellier, qui a coordonné les dons vers les CHU de Montpellier et Nîmes au nom du consortium MUSE :

« Cette mobilisation témoigne de la formidable solidarité des forces scientifiques sur le site pour lutter contre la propagation du virus et aider autant que possible les soignants à s’en protéger ; elle nous encourage  à poursuivre nos efforts conjoints pour soutenir la recherche au service de la santé humaine dans une société mondialisée. »

Cette solidarité a permis la collecte, au profit de l’ensemble des établissements de santé mobilisés en région, de plusieurs dizaines de milliers de gants et de masques et des centaines de litres de produits permettant la  fabrication de gel hydroalcoolique. D’autres initiatives plus spécifiques ont permis de collecter des robots d’extraction de l’ADN à l’instar des dons de l’Observatoire océanologique de Banyuls au profit du CH de Perpignan. De plus, les laboratoires et plateformes disposant d’imprimantes 3D produisent visières et lunettes de protection à destination des personnels soignants.