L’ensemble des résultats de l’appel à projet TAKE OFF # 3 « Cursus et nouveaux diplômes »sont maintenant connus. En effet, après avoir validé des projets de création de nouveaux diplômes nationaux afin de les intégrer dans la proposition des établissements en vue de leur accréditation (“Action 2” de l’appel à projets, avec par exemple un nouveau Master “Sciences du Bois” pleinement ancré au cœur des ambitions du projet d’I-SITE), le Board de MUSE vient de valider les projets qui visent à transformer des diplômes nationaux existants (“Action 1”) ou à transformer/créer d’autres actions de formation comme des diplômes d’établissement ou des “summer schools” par exemple (“Action 3”).

Au total, près de 3 M€ sont consacrés à une évolution profonde de la pédagogie au sein du Consortium MUSE. Pour cet appel à projets, une procédure personnalisée d’accompagnement a été mise en place suivant plusieurs phases ; le Centre de Soutien aux Innovations Pédagogiques (CSIP) a ainsi d’abord pris soin d’expliquer les attendus de l’AAP à tous les candidats, puis a accompagné les projets dans une démarche de maturation et poursuivra cet accompagnement lors du déploiement.

La transformation portée par MUSE met en lumière plusieurs axes forts :
  • L’internationalisation, que ce soit par des enseignements en langue étrangère (ex. les projets Chemical English de l’ENSCM ou MoMa English de MoMa) ou par la construction de parcours en partenariat fort avec des établissements étrangers (ex : le projet Dynameid de la Faculté de Pharmacie ou le projet International Biodioversity Field School de la Faculté des Sciences)
  • La transversalité, d’une part grâce à des projets qui vont concerner tous les parcours de certains Master (ex : les projets FIRE ou UMBOL de la Faculté des Sciences) et d’autre part mais aussi grâce à des projets qui créent des ponts entre des disciplines académiques (ex : le projet Droit et Développement durable de la Faculté de Droit et de Science Politique ou le projet EPICURE de la Faculté des Sciences) ou entre des publics variés (ex : le projet UDEMIC de la Faculté de Médecine)
  • L’ouverture à de nouvelles opportunités professionnelles, en lien avec l’évolution des technologies et des marchés (ex : le projet Legal Tech de la Faculté de Droit et de Science Politique, ou les projets Développement de Systèmes Spatiaux et Sécurité des Systèmes embarqués de Polytech)
  • L’intégration d’approches pédagogiques nouvelles qui transforment les pratiques et les cursus, que ce soit en utilisant des technologies innovantes (ex : les projets de la Faculté d’Odontologie) ou des approches par problèmes/projets (ex : le projet APP-Active de la Faculté des Sciences)

En 3 ans, l’I-SITE MUSE a mobilisé 6 M€ pour soutenir les innovations pédagogiques à travers ce programme. Cet effort financier pour la formation, inédit sur le site, permet de révéler la formidable capacité d’innovation des équipes pédagogiques de l’Université de Montpellier et des établissements partenaires.

Découvrez ici la liste des 30 projets lauréats