Pandémie du Covid-19 oblige, le 2ème conseil du Montpellier International Advisory Board (MIAB) s’est tenu en visio-conférence et sur 2 jours, les 10-11 décembre derniers, afin de pallier aux forts décalages horaires entre participants. Comme suite à ses premières recommandations (favoriser les projets et infrastructures mondiaux de grande envergure, générateurs d’un impact significatif), MUSE a proposé d’étendre à l’international certaines initiatives clés dans l’objectif de créer des « initiatives ou alliances thématiques mondiales ».

Le potentiel de ces initiatives thématiques mondiales s’illustre déjà au travers de la collaboration très dense qui existe de manière bilatérale entre les membres du consortium de MUSE et chacune des institutions qui composent le MIAB[1]. La proposition de MUSE porte sur la valorisation, l’intensification et l’élargissement de ces liens, en les plaçant dans un cadre multilatéral. Pour cela, MUSE propose de créer des Key World Initiatives (Key WIs) dont le but est de faciliter l’émergence d’initiatives mondiales en recherche et enseignement sur des thématiques données.

Ainsi, lors de la 2ème réunion de ce conseil, les membres du MIAB ont pu assister à la présentation par leur porteur respectif de 3 projets de MUSE Key WIs :  Didier Fontenille pour la Key WI VECT-OH (on Vector and Risk within a One-health perspective) ; Marie-Jo Amiot-Carlin pour la Key WI FOODS ; et Eric Servat pour la Key WI WATERS. L’avis des membres du MIAB a ensuite été sollicité sur la conduite du processus, la pertinence des sujets, et l’intérêt éventuel des institutions membres à y participer.

Les trois propositions, dont les sujets sont jugés excellents, interconnectés et pertinents, ont été plébiscitées par l’assemblée. De par la masse critique et le degré de coopération internationale unique qu’elles créent chacune dans leur domaine au niveau mondial et sur le long terme, ces initiatives présentent un réel potentiel et leur création une valeur-ajoutée qui les distingue d’autres initiatives mondiales existantes sur ces mêmes thèmes.

Ces Key World Initiatives pourraient voir le jour dès 2022, à la suite d’une année de construction dont MUSE propose de financer les étapes, grâce aux conseils des membres du MIAB et, selon les cas, avec leur participation. Rendez-vous est pris pour chacune d’entre elles pour un séminaire de travail et d’échanges en distanciel au cours du premier semestre 2021, et une mise en œuvre des échanges dès l’été, à l’occasion de la 3ème réunion du MIAB que tous espèrent en présentiel.

[1] Créé en mars 2019, Le Conseil Stratégique International de MUSE, le MUSE International Advisory Board (MIAB) est composé de partenaires stratégiques, français ou étrangers, académiques et non-académiques, pertinents pour la réalisation des ambitions de MUSE. Il a un rôle de conseil en termes de structuration et d’orientations stratégiques pour le développement du projet MUSE en matière de formation, de recherche, d’innovation et de rayonnement international.