A l’occasion de la réunion de son premier Conseil d’Orientation et de Stratégie (le Governing Board), l’ICIREWARD sera officiellement inauguré ce mardi 2 février 2020 par Philippe Augé, Président de l’Université de Montpellier en présence des représentants du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et des représentants de l’UNESCO. 

Avec près de 400 scientifiques, issus de 15 Laboratoires de recherche, et 150 doctorants, ICIREWARD, situé à l’Université de Montpellier, constitue la plus importante communauté structurée et organisée en France dans le domaine des Sciences de l’Eau. ICIREWARD comptera ainsi parmi les plus grands Centres de recherche et de formation sur l’eau au niveau international. Il place la thématique Eau comme un axe transversal majeur du projet scientifique global de l’I-SITE MUSE articulé autour des trois grands défis sociétaux que sont : Nourrir, Protéger et Soigner.

Tant par la communauté qu’il rassemble que par ses réseaux de partenariats scientifiques au Nord comme au Sud, ou par la diversité des thèmes qu’il porte associés à des formations d’excellence ayant vocation à développer et renforcer les capacités dans les pays du Sud, ICIREWARD souhaite se positionner comme un interlocuteur et un partenaire pour l’ensemble de la communauté « Eau » au niveau international.

ICIREWARD se place également dans le temps long en projetant son action sur les 10 prochaines années avec l’ambition de répondre ainsi aux défis rencontrés par les régions particulièrement vulnérables en raison de l’urbanisation rapide de nos sociétés, de la pression démographique croissante et des effets attendus du changement climatique.

Membre de la « Water Family » de l’UNESCO, le Centre ICIREWARD contribue ainsi activement aux objectifs portés au niveau mondial par les Nations-Unies dans le cadre des 17 Objectifs de Développement Durable en programmant des actions et en développant les connaissances permettant de protéger l’environnement et d’aider à lutter contre les effets du changement climatique.

La création d’un « Centre de Catégorie 2 placé sous l’égide de l’UNESCO » à Montpellier est le résultat d’un processus d’évaluation très complet, entamé fin 2018 et ayant conduit à l’avis favorable du Conseil du Programme Hydrologique Intergouvernemental (PHI) et des Etats Membres de l’UNESCO. Elle est le fruit d’une collaboration ancienne entre cette communauté scientifique, la Division des Sciences de l’Eau de l’UNESCO et le Programme Hydrologique Intergouvernemental. Cette collaboration a vu des équipes et chercheurs montpelliérains s’investir de manière très significative depuis plus de 25 ans dans de nombreux projets et programmes de l’UNESCO. L’accord tripartite entre l’UNESCO, le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et l’Université de Montpellier actant sa création a été signé le 15 octobre 2020 . 

Pour toute question concernant l’accessibilité de l’événement, contactez le service handiversité : dvc-handicap@umontpellier.fr