À nouvel espace d’apprentissage, nouvelles pédagogies ! 

Composante essentielle inhérente à tout apprentissage, les interactions sont devenues l’un des nouveaux défis de l’enseignement en 2020. Comment interagir dans un cours en ligne ?

Si les menaces liées aux cours en ligne sont nombreuses – contexte d’urgence, coûts d’apprentissage, … – les opportunités le sont tout autant ! Et c’est sur cet aspect que nous avons choisi de nous concentrer.
Autour des questions suivantes, l’atelier nous a permis de réfléchir aux moyens de tirer profit des avantages de chacun dans les cours en ligne :

  • TRANSPOSER– Comment continuer à faire ce que nous faisions en présentiel ?
  • RÉINVENTER– Comment saisir de nouvelles opportunités que nous n’avions pas en présentiel ?

Au-delà de l’aspect pragmatique, l’atelier s’est inscrit dans une dimension humaine, mû par la volonté de rassembler autour d’un challenge collectif.

Pour trouver des solutions pour interagir en ligne, quoi de mieux que de commencer par interagir en ligne ?

Joli pied de nez au confinement, cet atelier avait également une valeur de preuve des opportunités du distanciel et de sa capacité à créer du lien.

Conçu et animé par Noëmie Treder – Ingénieure pédagogique CSIP – l’atelier s’est déroulé en ligne le 17 décembre 2020. Rendu possible grâce au numérique, la rencontre entre des personnes aux profils variés, issues de différents pays et formations, a permis de mutualiser les perspectives et les idées. Dans un objectif de décloisonnement (déconfinement !) et d’interdisciplinarité, 4 équipes étaient présentes ce jour :

  • ENSEIGNANTS & INGÉNIEURS PÉDAGOGIQUES de l’Université de Montpellier : 18
  • ETUDIANTS: 5 étudiants répartis en France
  • TECH: 6 personnes issues du milieu des nouvelles technologies et du développement web
  • INTERNATIONAUX: 6 personnes travaillant dans des Universités ou Ministères de l’Education canadien et belge

L’atelier s’est organisé autour de 3 temps forts :

  1. CONSTAT de la situation et de ses défis
  2. DISCUSSIONS THÉMATIQUES permettant aux 4 équipes d’échanger avec leurs homologues et de commencer à « brainstormer » en se focalisant sur leurs perspectives propres
  3. DISCUSSIONS MIXTES afin d’ouvrir les échanges à de nouvelles perspectives et compétences pour trouver – ensemble – des solutions concrètes

Au-delà de la richesse des idées qui ont émergé, nous espérons que l’atelier a encouragé ou suscité l’envie d’investir de nouvelles opportunités et de s’ouvrir à des interactions à une autre échelle.

Le virtuel ne remplacera certes jamais les interactions humaines véritables mais il est agréable de constater à quel point il peut également les favoriser.

Nous remercions très sincèrement chacun des participants – enseignants, étudiants, internationaux et tech. Toute la valeur de l’atelier reposait sur leurs présence et contributions.