La 3e édition du Water 4 Future Hackathon s’est clôt samedi 6 mars après deux jours riches en collaboration et en partage. Le concours international d’innovation a rassemblé plus de 100 participants, coachs et experts autour de 10 projets ambitieux entre la Côte d’Ivoire, le Cameroun, l’Ile de la Réunion ou encore la France métropolitaine. L’ouverture à l’internationale a été le maître mot de cette édition également avec la participation de l’alliance universitaire européenne CHARM-EU dans laquelle les universités de Montpellier, Budapest, Barcelone et Dublin s’engage.

L’innovation a également été incontournable lors de cette édition quasi exclusivement numérique pour réunir ces participants disséminés sur le globe et les accompagner dans leurs projets d’entreprenariat. Le centre UNESCO ICIREWARD et l’ensemble de ses partenaires ont saisi l’opportunité du numérique pour mélanger les équipes entre Montpellier, Saint-Denis ou Abidjan et enrichir les projets d’une vision multiculturelle et interdisciplinaire.

Nous sommes fiers de nos participants qui ont démontré de fortes capacités d’adaptation, d’ingéniosité et d’innovation. Le jury international a eu la tâche difficile de départager nos équipes et de constituer le podium.

Grand Prix : deux grand prix exæquo

  • Equipe Egis Eau Montpellier « Brumes d’Oasis »

Projet : solutions pour lutter contre les îlots de chaleur par la récupération des eaux de pluies et leur utilisation en toute sécurité sanitaire

  • Equipe La Réunion « Zardin Lontan »

Projet :  utiliser des parcelles et friches libres pour développer des jardins partagés amenant production alimentaire et lien social

Troisième place

Montpellier-La Réunion « Biseek »

Projet : création d’un robot sous-marin autonome en décision et énergie pour nettoyer les ports, lacs, lagons et retenues d’eau tout en provoquant sensibilisation et prise de conscience sur des problèmes de pollutions notamment par les microplastiques.

Coup de cœur : deux projets

  • Equipe Université Nangui Abrogoua d’Abidjan « Prévenir les crues et les inondations »

Projet : création d’une jeune entreprise universitaire innovante dans le conseil aux collectivités locales en Côte d’Ivoire pour la création de bassins de retenue et réseaux de capteurs connectés afin de lutter contre les inondations de plus en plus fréquentes et leurs impacts catastrophiques en milieu urbain.

  • Equipe CHARM-EU « Tree of life »

Projet : utilisation de la graine de Morenga pour ses propriétés d’assainissement pour les eaux stagnantes.