Programme de la matinée 

Accueil des participant·e·s et ouverture de la journée (8h30-9h) 

Éric PERERA (Directeur de Santésih, Université de Montpellier) 

Sylvain FEREZ (Directeur-adjoint de Santésih, Université de Montpellier) 

Penser la médicalisation à partir de la psychiatrisation (9h-10h30) 

– Quand la psychiatrie se mêle de l’obésité : approche sociohistorique (Ingrid VOLERY et Tatiana BOTTEAU, 2L2S, Université de Lorraine). 

– La psychiatrisation de l’obésité au prisme de la chirurgie bariatrique : étude de cas (Tatiana BOTTEAU et Ingrid VOLERY, 2L2S, Université de Lorraine). 

Effets de genre (11h-12h30) 

– Le corps de l’homme. Reconfiguration des masculinités pour l’obèse aminci (Ghislaine GALLENGA, IDEMEC, Aix-Marseille Université). 

– « Maintenant, c’est la vie que je croque à pleines dents ! ». Néo-féminité des femmes ayant recouru à la chirurgie bariatrique (Maguelone ROUVAREL, Santésih, Université de Montpellier). 

Programme de l’après-midi

Penser l’effacement ou la reconfiguration du stigmate (14h-15h30)

– Attitudes envers la chirurgie de perte de poids : L’impact de la stigmatisation sur les personnes qui envisagent ou ont subi une intervention chirurgicale (Franshelis GARCIA, Kirsten VERKOOIJEN et Maria KOELEN, Wageningen University & Research)
– Échapper au stigmate de l’obésité par la chirurgie ? (Anne MARCELLINI et Laurent PACCAUD, Université de Lausanne)
Perspectives de collaborations et clôture de la journée (16h-17h30)