s’intéresse aux questions de pollution et traitement de l’eau et de l’air, en particulier dans les pays du Sud.

Animée par des femmes et des hommes passionnés, des universitaires de l’Institut Européen des membranes (IEM) et de l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Montpellier (ENSCM), la chaire SIMEV propose une approche originale pour prévenir et traiter les problèmes liés à l’accès à l’eau potable et aider à la préservation de cette ressource (dépollution, recyclage, … ).

SIMEV, un outil de diplomatie scientifique au service de la prévention de conflits

Pour sa seconde participation au congrès international de la paix de Genève – Geneva Peace Week – la chaire UNESCO- SIMEV participe jeudi 4 Novembre à une rencontre-débat de 12h30 à 13h20 autour de la thématique « les contenus digitaux : Créer un climat propice à la collaboration au service de l’environnement, du climat, du changement climatique et de la paix ».

Elle présentera sa contribution digitale en présentant comment la diplomatie scientifique et l’usage de la Science, Technologie, Ingénierie et Mathématique (STIM ou STEM en anglais) peuvent être un support pour la construction de projets environnementaux et la prévention des conflits liés à l’eau.

Renforcer les liens entre les sciences politiques, sociales et les STEM.

Cette contribution a pour objectif de présenter à la communauté internationale en charge de la construction et du maintien de la paix les outils, les méthodes utilisées par la chaire ainsi qu’un exemple de résultat.

Elle apportera également des pistes de réflexions sur comment renforcer les échanges interdisciplinaires mais également l’implication des jeunes scientifiques dans des projets de prévention des conflits environnementaux.

Site web congrès Geneva Peace Week
Site web Chaire UNESCO-SIMEV