L’élévation du CO2 dans l’atmosphère entraîne une dégradation de la composition minérale des plantes. Affectant principalement les teneurs en azote et en protéines, mais aussi en microéléments essentiels comme le fer, ce déclin minéral fait peser une menace importante sur la sécurité alimentaire mondiale dans les décennies à venir. Une étude parue dans le journal Trends in Plant Science décrit les mécanismes moléculaires et physiologiques qui expliquent comment le changement climatique influe négativement sur la nutrition minérale des plantes et quelles sont les solutions pour y remédier.

En savoir +

© O. Cassan & A. Martin