BIO

Le Dr Béné est expert en analyses politiques au Centre International d’Agriculture Tropicale (CIAT) – qui fait maintenant partie de l’alliance Bioversity International et CIAT et est membre du Groupe consultatif pour la recherche agricole internationale (CGIAR). Il a plus de 20 ans d’expérience dans la recherche interdisciplinaire et le conseil dans différentes parties du monde (Afrique, Asie, Pacifique), principalement sur les questions de réduction de la pauvreté, de sécurité alimentaire et plus généralement sur le développement économique des pays à faible revenu. Au cours de sa carrière, le Dr Béné a travaillé sur un large éventail de sujets, notamment la gestion des ressources naturelles, l’analyse des politiques et l’interface science-politique, la résilience (mesure) et, plus récemment, les systèmes alimentaires.

Avant de rejoindre le CIAT en 2015, il a travaillé pour différents organismes de recherche, notamment l’Institute of Development Studies (IDS) au Royaume-Uni, le WorldFish Center en Égypte et en Malaisie, et le département d’économie de l’Université de Portsmouth, au Royaume-Uni.

Le Dr Béné est titulaire d’un doctorat en sciences de l’environnement et de la vie de l’Université de Paris 6 (France), d’un diplôme de troisième cycle en économie du développement de l’École des études du développement de l’Université d’East Anglia (Royaume-Uni) et d’un master en sciences de l’environnement de l’Université de Marseille (France).

PROJET

Formulation des problématiques, économie politique de la connaissance et discours scientifiques autour de la transformation des systèmes alimentaires

Le contexte général de cette recherche est la « crise mondiale » actuelle à laquelle notre système alimentaire est confronté et la transformation urgente qui est nécessaire pour maintenir ou rétablir sa durabilité. En effet, dans le monde, environ 2 milliards de personnes sont obèses ou en surpoids, tandis que près d’un milliard sont encore sous-alimentées, révélant alors ces graves dysfonctionnements dans notre système alimentaire qui est également considéré comme non durable, avec un impact négatif important sur notre environnement.

En théorie, la science est là pour aider à résoudre ces problèmes, mais en réalité, les scientifiques ne sont pas toujours d’accord entre eux. Leurs interprétations du problème et des solutions à adopter divergent souvent. En conséquence, la communauté scientifique n’est pas aussi efficace qu’elle pourrait l’être pour guider les décideurs politiques – et le reste de la société – dans les défis que la nécessité d’une transformation du système alimentaire induit.

Dans ce contexte, l’objectif de ce projet est d’explorer le rôle spécifique que la science et les scientifiques jouent actuellement dans l’élaboration du débat sur ce concept de transformation du système alimentaire à l’interface entre la politique, la science et les sociétés. En utilisant le concept de controverses comme révélateur, je souhaite exposer et déconstruire ces divergences, avec l’espoir que la discussion qui émergera de cet exercice permettra aux scientifiques de voir au-delà de ces dernières et fournisse des options ou des pistes supplémentaires pour résoudre le problème.