Bio

Anton Nekrutenko est né à Kiev, en Ukraine (ex-URSS). Il a obtenu une maîtrise en biochimie et en biologie moléculaire à l’université d’État de Kiev. Il s’est ensuite installé aux États-Unis et a obtenu son doctorat à la Texas Tech University.

Le Dr Nekrutenko a effectué son post-doc à l’Université de Chicago, où il s’est intéressé à la génomique computationnelle. Après avoir rejoint l’Université d’État de Pennsylvanie en tant que professeur adjoint, il a développé, avec ses collaborateurs, la plateforme Galaxy pour l’analyse des données biologiques. Il est maintenant professeur de biochimie et de biologie moléculaire et membre fondateur de galaxyproject.org.

Projet

Développement d’une plateforme d’analyse globale pour la génétique microbienne

Le projet Galaxy, une plateforme web de pointe pour l’analyse de données biologiques, a été lancé dans mon laboratoire en 2005. Depuis lors, s’organise autour de lui une communauté mondiale dynamique qui rassemble des chercheurs en biologie, des développeurs de logiciels et des éducateurs sur les cinq continents.
Malgré ce succès remarquable, le système actuel présente des lacunes en termes d’applicabilité pour la recherche sur les virus et les bactéries.

Il s’agit d’un manque important, car la génomique microbienne est clef pour surmonter certains des problèmes les plus critiques de la recherche biomédicale moderne, comme la résistance aux antibiotiques, l’émergence de nouveaux agents pathogènes ou les pandémies mondiales telles que celle causées par le SRAS-CoV-2.

L’objectif de cette proposition est de remédier directement à ces lacunes en collaborant directement avec des chercheurs activement impliqués dans la recherche microbiologique et en renforçant les liens entre les sections européenne et nord-américaine du projet Galaxy. Ce fellowship de MAK’IT, en collaboration avec le Centre d’écologie fonctionnelle et évolutive (CEFE), le principal spécialiste de la génomique évolutive microbienne, m’aidera à comprendre pleinement les défis immédiats auxquels sont confrontés les microbiologistes expérimentaux.