« FRENCH INSTITUTES FOR ADVANCED STUDY » (FIAS) 

APPEL A CANDIDATURES 2023-2024

Le programme d’accueil “French Institutes for Advanced Study” (FIAS) offre des bourses de 10 mois dans les six Instituts d’Etudes Avancées (IEA) d’Aix-Marseille, du Val de Loire (Orélans-Tours), de Lyon, de Montpellier, de Nantes et de Paris. Il accueille les candidatures de chercheurs et de scientifiques internationaux de haut niveau, qui souhaitent développer un projet de recherche innovant en France.

37 bourses sont disponibles pour l’année académique 2022-2023 : 17 à Paris, 4 à Marseille, 3 à Montpellier et 4 à Nantes.

L’appel concerne toutes les disciplines et domaines de recherche des sciences humaines et sociales (SHS). Les projets de recherche dans les sciences du vivant et de l’ingénieur qui proposent un dialogue transversal avec les SHS sont également éligibles. A MAK’IT, le projet de recherche des candidats doit pouvoir contribuer aux réflexions sur les transitions vers le développement durable et aborder, de manière transversale, les grands domaines d’action de l’Institut : agriculture & alimentation, environnement et santé.

Les chercheurs (fellows) invités par MAK’IT sont accueillis par une structure de recherche du consortium Montpellier Université d’Excellence (MUSE) de leur choix. Cet arrangement leur permet une pleine intégration dans l’environnement de recherche local, tout en bénéficiant du soutien et de l’environnement scientifique privilégiés qu’offre un IEA, parmi d’autres fellows provenant d’horizons disciplinaires différents. Les fellows seront libres d’organiser leur travail et de mener leurs recherches comme ils le souhaitent.

Dans le cadre du programme FIAS, sont sélectionnés des chercheurs remarquables de tous niveaux, chercheurs postdoctoraux ou expérimentés. L’exigence minimale est de disposer d’un doctorat + 2 ans d’expérience dans la recherche au moment de la candidature. Une exception sera faite pour les universitaires ayant un Master + 6 ans d’expérience dans la recherche à plein temps après le diplôme (la formation doctorale ne sera pas prise en compte dans le calcul de l’expérience).

Les chercheurs de toutes nationalités sont éligibles au programme, mais ils ne doivent pas avoir passé plus de 12 mois en France au cours des trois années précédant la date limite de dépôt des candidatures.

A MAK’IT, le projet de recherche des candidats doit aborder préférentiellement et de manière transversale, les trois grands domaines d’action de l’Institut : agriculture & alimentation, environnement et santé. Il doit comporter une dimension interdisciplinaire forte et des justifications sur la manière dont le candidat entend s’engager dans d’autres disciplines et sujets que les siens pendant son séjour, y compris par la collaboration avec divers partenaires scientifiques locaux. Les liens avec et les impacts sur les défis sociétaux et les transitions vers le développement durable doivent également être mis en évidence.

Chaque dossier de candidature à MAK’IT doit inclure une lettre d’invitation d’une ou plusieurs structure.s de recherche du consortium MUSE, au libre choix du candidat, signée par la/les direction.s de la/des structure.s de recherche concernée.s. MAK’IT peut appuyer les candidats dans la démarche d’obtention de cette lettre d’invitation. Les candidatures n’incluant pas de lettre d’invitation valide ne seront pas considérées.

Tous les IEA ont convenu de conditions d’accueil communes incluant : l’octroi d’une indemnité forfaitaire de séjour (2700€ par mois), une couverture santé (ou un accompagnement pour en obtenir une), la prise en charge du logement et des frais de voyage, ainsi qu’un budget de recherche.

Une convention d’accueil est signée entre l’Université de Montpellier, de laquelle dépend administrativement MAK’IT, la structure de recherche accueillante et le chercheur invité pour formaliser les modalités suivantes.

Moyens de recherche

Les chercheurs invités par MAK’IT sont détachés de leurs obligations habituelles dans leur institution d’origine et ont la disponibilité nécessaire pour se consacrer librement à leur projet de recherche et participer aux activités de l’Institut.

Pendant leur séjour à Montpellier, ils disposent chacun d’un bureau équipé d’un ordinateur, d’un accès internet et de moyens d’impression au sein de la structure de recherche qui les accueille.  MAK’IT met également à la disposition des chercheurs résidents plusieurs salles de réunion, un amphithéâtre de 250 places pour l’organisation de conférences, facilite l’accès et un droit au prêt étendu dans les principales bibliothèques universitaires montpelliéraines, ainsi que la possibilité de déjeuner à la cantine dont dépend la structure de recherche qui les accueille, moyennant une participation aux frais, lorsque cette option est disponible.

Logement

MAK’IT héberge certains de ses fellows, venant seuls ou en couple, dans des appartements récemment rénovés d’une ou deux pièce.s, entièrement équipés, à la Villa Leenhardt sur le campus universitaire de Triolet, à 4 arrêts de tramway des locaux de MAK’IT, situés à l’Institut de Botanique.

Pour les autres fellows, notamment ceux qui viennent avec leurs enfants, MAK’IT travaille avec une agence de location saisonnière d’appartements à Montpellier qui propose une gamme d’appartements de qualité, entièrement équipés, en centre-ville.

Les demandes de logement familial doivent être indiquées dans le formulaire de candidature pour être prises en compte.

Indemnité forfaitaire de séjour

MAK’IT verse à ses fellows une indemnité mensuelle d’un montant forfaitaire non négociable de 2 700 € nets. Ce montant est calculé pour permettre aux chercheurs de couvrir largement les frais liés à leur séjour à Montpellier.

Voyage et visa

MAK’IT prend en charge le voyage aller-retour de ses fellows entre Montpellier et leur lieu de résidence habituel, en classe économique.

Sont également pris en charge les frais éventuels d’immigration (visa).

Assurances et couverture sociale

MAK’IT rembourse, dans le cadre du programme FIAS, les frais d’assurance et de couverture sociale de ses fellows. Ces derniers doivent fournir la preuve d’une couverture sociale adéquate, garantissant les risques de maladie, d’accidents du travail et de responsabilité civile (y compris risque locatif), avant leur arrivée à Montpellier.

Services administratifs

L’équipe MAK’IT se tient à la disposition des chercheurs invités pour les aider dans leurs démarches administratives liées à leur installation à Montpellier et à l’organisation de leurs évènements scientifiques.

Le cas échéant, leurs familles bénéficient également d’un accompagnement spécifique : scolarisation des enfants, aide à l’intégration académique des conjoints, cours de Français Langue Étrangère…

Un séjour dans le cadre de MAK’IT a pour but de permettre aux chercheurs invités de mener à bien leur recherche via une approche innovante et enrichissante, en organisant librement leurs activités et horaires de travail et en bénéficiant des services et de l’assistance nécessaires dans leurs démarches pratiques et administratives quotidiennes. Il implique également l’acceptation de certaines conditions.

Obligation de présence 

Chaque chercheur invité est soumis à une obligation de présence à Montpellier pendant au moins 90% de la durée de son séjour (hors périodes de fermeture de l’Institut). Cette obligation de résidence, indispensable pour nouer de véritables partenariats avec la communauté scientifique locale, est compatible avec des absences occasionnelles, qui doivent être signalées à l’avance. Celles de moins d’une semaine font l’objet d’une simple notification à la structure de recherche accueillante ainsi qu’à l’équipe MAK’IT. Une absence plus longue fera l’objet d’un accord de la direction.

Contribution aux activités de l’Institut  

Le résident s’engage à contribuer aux activités, rencontres et réflexions interdisciplinaires organisées par MAK’IT pendant son séjour, notamment les séminaires et déjeuners hebdomadaires (une demi-journée par semaine). Il s’engage à y partager l’avancée de ses recherches avec les autres résidents et la communauté scientifique locale et à préparer un court rapport d’activités à l’issue de son séjour.

Organisation d’un évènement scientifique international public à Montpellier

Avec le soutien logistique et financier de MAK’IT, le chercheur invité s’engage à organiser, durant son séjour à Montpellier, au moins un évènement scientifique d’envergure internationale, ouvert au public, en lien avec son projet de recherche et en collaboration avec la structure de recherche qui l’accueille et la communauté scientifique montpelliéraine plus largement.

Communication et diffusion des résultats

Le chercheur résident garde la propriété intellectuelle des résultats de ses recherches effectuées dans le cadre de cet accueil MAK’IT.

Il s’engage à contribuer aux publications et autres outils de communication de MAK’IT concernant l’avancée de ses recherches.

Il tient MAK’IT informé de sa participation à des colloques, séminaires ou manifestations scientifiques extérieures et fait connaître ses publications, l’obtention de prix et distinctions ou tous nouveaux développements dans sa carrière.

Il autorise MAK’IT à publier son portrait et, le cas échéant, un recueil de ses recherches pour les archives de l’Institut. Dans l’hypothèse de leur diffusion plus large, il s’engage à mentionner le soutien dont il a bénéficié de la part de MAK’IT et du programme FIAS et à y apposer les logos afférents.

Les candidatures doivent être déposées en ligne via le site internet www.fias-fp.eu, qui fournit tous les détails nécessaires pour ce faire.

L’appel est ouvert jusqu’au 2 juin, 18h00 HAEC (heure de Paris, France).

La sélection scientifique est compétitive, basée sur le mérite et menée par un groupe indépendant d’experts internationaux.

En savoir +