Faire de Montpellier un centre d’excellence et d’expertise reconnu dans le domaine des Biomarqueurs et de la Médecine 6P (Personnalisée, Préventive, Prédictive, Participative, centrée sur le Patient, Précise)

Les enjeux liés à l’optimisation des parcours de santé dans le cadre de la politique de développement de la médecine et de la santé du futur sont très grands. Ils consistent à assurer une médecine toujours plus prédictive et personnalisée allant de la prévention au suivi après traitements. Les thérapies ciblées qui représentent l’avenir d’une médecine plus efficace avec des traitements adaptés à la fois aux différents sous-types d’une même pathologie (stratification) et au patient pris individuellement dans sa complexité (génétique, épigénétique…). Ces avancées sont très dépendantes des Biomarqueurs qui assurent une démarche diagnostique, pronostique ou de choix thérapeutique optimal.

Les données exhaustives des patients et les biomarqueurs sont essentielles pour, non seulement confirmer les diagnostics, mais également pour définir les sous-types de pathologies, faire des liens avec l’évolution ou la réponse au traitement… Ces éléments sont à la base de nombreuses recherches hospitalo-universitaires dans de nombreux domaines de MUSE, de la biologie à la clinique.

Pour une exploitation maximale de ces données, il est par contre impératif de développer de nouveaux outils bio-informatiques et mathématiques. L’exploitation de ces données et les conclusions qui vont en résulter permettront aussi de valider ou de remettre en question des hypothèses physiopathologiques. Elles sont ainsi un moteur potentiel de nouvelles recherches cliniques, fondamentales et translationnelles.

La KIM « Biomakers & Therapy » vise à renforcer la structuration de la communauté scientifique en lien avec le monde socio-économique et permettre ainsi :

  • l’émergence de nouveaux projets de Biomarqueurs et de nouveaux projets thérapeutiques par le biais d’un accompagnement et d’une labellisation ;
  • la mise en place d’une nouvelle gestion des données clinico-biologiques en rétrospectif et prospectif incluant une standardisation et une interopérabilité entre établissements de santé qui facilitera leurs accès;
  • la participation à des enseignements dédiés aux Biomarqueurs et à la Thérapie Ciblée ;
  • le financement de bourses de Master et d’année Recherche d’Interne pour des projets translationnels
  • l’organisation d’évènements réunissant chercheurs – cliniciens – industriels indispensables à l’établissement de collaborations mais également à la promotion de cette filière.

Appuyée sur une communauté MUSE de plus de 1 000 cadres scientifiques, la KIM Biomarkers & Therapy se structure autour de :

Pôles de recherche MUSE

3 établissements de santé

Des structures fédératives

5 laboratoires d’excellence (LabEx)

2 écoles doctorales

Ce dispositif s’inscrit dans un des 7 objectifs régionaux prioritaires d’innovation Santé et Médecine du Futur animés sur le territoire Occitanie par les chargés de mission de l’agence de développement économique régionale AD’OCC.

Il s’intègre dans les missions du projet Montpellier Capital Santé qui sont de développer des projets d’envergure et de faire rayonner Montpellier Méditerranée Métropole à l’échelle européenne.

Enfin, il s’agit également d’un des axes prioritaires du Pôle de compétitivité Eurobiomed qui contribue depuis plus de 10 ans à l’animation de la filière santé en Région.