Service à la communauté MUSE : un lien étroit avec la KIM BIOMARKERS & THERAPY

La KIM Biomarkers & Therapy considère que les biomarqueurs sont essentiels non seulement pour confirmer les diagnostics, mais aussi pour définir les sous-types de pathologie et établir des liens avec la réponse au traitement. Une bonne exploitation de ces données est impérative. Le développement de nouveaux outils bioinformatiques et mathématiques est donc indispensable, la KIM Data & Life Sciences peut ainsi venir en appui de la création d’un outil d’extraction automatisée de données patients à partir de bases de données distribuées entre les différents systèmes informatiques des établissements de santé (CHU de Montpellier, CHU de Nîmes et Institut du Cancer de Montpellier).

Des réunions mensuelles pour les Ingénieurs de Recherche et d’Etude dans les domaines du traitement et du stockage des données, seront consacrées aux méthodologies et algorithmes.

Pour répondre aux demandes émanant de la communauté MUSE**, la KIM Data et Life Sciences s’appuiera sur un groupe de 3 ingénieurs
de recherche :

  • 1 bioinformaticien
  • 1 biostatisticien
  • 1 spécialiste de la gestion et du stockage des données