Élucider les mécanismes fondamentaux régissant la nutrition hydro-minérale des plantes et leurs réponses aux contraintes abiotiques de l’environnement, notamment celles liées au changement climatique

Axes de recherche

ÉTUDE DES MÉCANISMES D’ACTION DES TRANSPORTEURS MEMBRANAIRES D’EAU ET D’IONS CHEZ LES PLANTES

Ces analyses sont conduites au niveau physiologique et génétique mais aussi via des mesures de transport spécifiques par électrophysiologie en ovocyte de Xénope, par analyse élémentaire en spectroscopie à plasma et spectromètre de masse isotopique et par bombe à pression pour les flux d’eau.

ÉTUDE DE LA RÉPONSE MOLÉCULAIRE DES PLANTES AUX CONTRAINTES DE L’ENVIRONNEMENT

Le laboratoire B&PMP étudie les acteurs moléculaires et les voies de régulation conduisant à l’adaptation des plantes aux contraintes telles que les carences minérales, la sècheresse et l’élévation du CO2 atmosphérique.

ÉTUDE DU DÉVELOPPEMENT RACINAIRE

Le laboratoire s’intéresse au fonctionnement de la racine, en particulier vis-à-vis de la nutrition hydro-minérale, mais aussi à l’adaptation de son architecture aux contraintes de l’environnement. B&PMP s’est récemment doté d’un robot de phénotypage racinaire qui va permettre, via des approches de type génétique quantitative à grande échelle, d’identifier les gènes contrôlant la réponse racinaire.

Projets phares

LUPIN ROOTS
Étude du développement des racines protéoïdes lupin blanc. Benjamin Peret, financement Européen

HyArchi
Cibler l’architecture hydraulique racinaire pour améliorer la tolérance des plantes à la sècheresse. Christophe Maurel, financement Européen

ECO2-THREATS
Réponses des plantes au changement global – élévation de la concentration atmosphérique en CO2 – et qualité des aliments. Financement MUSE-ANR

APLIM
Développement de technologies de résonnance magnétique à l’appui d’approches de biologie intégratives de la réponse des plantes aux contraintes biotique et abiotique. Financement LabEX Agr

SUCCESS STORY

Impact d’agropolymères d’origine végétale sur la croissance des plantes

LIFE STIMUL Project | Solvay

La problématique initiale du partenaire :identifier les processus moléculaires expliquant l’effet promoteur de croissance d’agropolymères utilisés en enrobage de grains.

La problématique scientifique : étudier en utilisant une plante modèle (Arabidopsis thaliana) et une plante de grande culture (maïs) l’impact d’une supplémentation en agropolymères sur la nutrition hydro-minérale des plantes, puis sur leur profil d’expression génique par analyse transcriptomique.

Les résultats scientifiques et d’intérêt pour le partenaire : l’analyse du profil d’expression des gènes en réponse aux agropolymères chez le maïs montre une dérégulation des gènes impliqués dans la biosynthèse des protéines membranaires et chloroplastiques.

Le partenariat génère 2 contrats de 12 et 24 mois pour un total d’environ 200 k€