Territoire Environnement

Télédétection Information Spatiale

Développer la maîtrise de l’information spatiale pour la
recherche agroenvironnementale et pour la gestion durable des ressources et des territoires au Nord et au Sud en proposant des avancées méthodologiques.

Axes de recherche

ACQUISITION, TÉLÉDÉTECTION, TRAITEMENT ET OBSERVATIONS SPATIALES : ACCROÎTRE, ÉTUDIER, DÉVELOPPER, ORGANISERE

DÉVELOPPEMENT DES CONNAISSANCES, DES MÉTHODES ET DES OUTILS

MODÉLISATION, EXTRACTION ET DIFFUSION DES DONNÉES ET CONNAISSANCES

USAGE DE L’INFORMATION SPATIALE ET GOUVERNANCE : DÉVELOPPER DES CONCEPTS, MÉTHODES ET OUTILS POUR L’UTILISATION DE L’INFORMATION

Plateformes et services :

– GEOSUD
– PÔLE DE DONNÉES SURFACES CONTINENTALES THEIA
– PLATEFORME DE MODELISATION OCELET
– PLATEFORME SARRA-H
– PLATEFORME DONNÉES TETIS

Projets phares

MOOD : Mining big data for early disease detection – H2020

Financement CIRAD, 01-01-2020 – 31-12-2023

GEOSUD / Theia

Financement ANR – auto financement de partenaires
GEOSUD : 2010-2020 / Theia : 2012

CarHAB : CARTOgraphie nationale des végétations naturelles

Financement IRSTEA -DEB commanditaire : ministère de l’environnement, 01-2019 – 12-2021

SAMSAM : Satellite time-series Analysis and Modelling for Small Agriculture Mapping

Financement APR CNES, 2017-2019

TEMPO : Télédétection et Modélisation sPatiale de la mObilité animale Application à l’étude des contacts faune domestique / faune sauvage et du risque de transmission d’agents pathogènes

Financement ISite MUSE
Partenaires et organismes associés : IRD/UMR MIVEGEC, CIRAD/UMR ASTRE, University of Zimbabwe, Universidade Eduardo Mondlane, Mozambique, 01-01-2018 – 31-12-2021

SUCCESS STORY

Intégration et analyse de données hétérogènes massives pour une observation intelligente du territoire

Montpellier Méditerranée Métropole – AgroParisTech – INRAE | 3 ans

La problématique initiale du partenaire : la métropole tente de développer à la fois une observation fine de son territoire et de promouvoir des technologies innovantes. Le présent projet participe à ces efforts et vise à développer des compétences autour d’une « observation intelligente du territoire ».

La problématique scientifique : le traitement des données hétérogènes (le critère Variété du Big Data) portent à la fois sur les usages de l’espace métropolitains et sur les flux. L’objectif de ce projet est double : montrer comment les données hétérogènes peuvent être mises en lien sémantiquement afin de permettre une analyse des phénomènes spatio-temporels complexes sur le territoire étudié et de définir des techniques originales de fouille de données. Ceci permettra de proposer des cadres d’analyse territoriale innovants qui intègrent la diversité et la complémentarité des données disponibles.

Les résultats scientifiques et d’intérêt pour le partenaire : l’observation à partir de diverses sources d’information (collectées, mesurées, interprétées) mettent en œuvre des technologies innovantes ainsi que des approches fondées sur l’hétérogénéité des sources. L’extraction des connaissances à partir de données massives dote le territoire d’une gouvernance nourrie par ces observations pour l’aider dans les prises de décision en permettant d’évaluer en continu les actions menées.