Plateformes, plateaux techniques, infrastructures et services

  • Plateforme d’ADN dégradé (ANDdeg) qui permet l’extraction d’ADN dégradé avec la rigueur scientifique indispensable à l’authentification des résultats (laboratoires pré- et post-PCR physiquement séparés ; locaux et équipement strictement dédiés aux expériences pré-PCR). Labellisée par le Labex Cemeb 
  • Plateforme Epigénomique, Environnementale (P2E) qui offre la possibilité d’effectuer des expériences de biologie moléculaire (« wet-bench ») et l’analyse des données issue d’approches de séquençage massif (« dry-bench ») dans les domaines de l’épigenétique, épigénomique et épigénétique des populations. Labellisée par le Labex Cemeb .
  • Plateau Ecophysiologie qui étudie et vise à comprendre le fonctionnement physiologique et les réponses adaptatives des plantes dans leur environnement.
  • Expression Hétérologue et Electropysiologie Végétale (EHEV) qui offre des possibilités d’expression hétérologue dans différents systèmes cellulaires animaux et végétaux et caractérisation fonctionnelle de protéines membranaires, notamment par des approches d’électrophysiologie.
  • Plateau Phénotypage biochimique (PPB) qui utilise des méthodologies de biochimie moyen débit pour une meilleure compréhension du fonctionnement de la plante et pour la caractérisation de sa biomasse dans un contexte d’appui à l’amélioration génétique.
  • Plateau mycologie qui permet la manipulation et l’étude de champignons compatibles au niveau de confinement L1 et regroupe une collection de champignons pathogènes.
  • Plateforme Polyphénols (PFP) qui permet la caractérisation et l’analyse des composés phénoliques ou des systèmes supramoléculaires les impliquant.
  • Laboratoire de méthodes spectrales qui permet l’analyse de grandes séries d’échantillons de produits agroalimentaires par des méthodes telles que la Spectrométrie Proche Infrarouge (SPIR) et la Spectroscopie de Fluorescence Frontale.
  • Plateau Ingénierie cellulaire (InCell) qui maîtrise différentes approches d’ingénierie cellulaire appliquées à l’amélioration d’espèces tropicales et méditerranéennes principalement en terme de réponses adaptatives aux contraintes biotiques et abiotiques.
  • Plateau Technique histologie / biomécanique dédié à la machine de tests mécaniques Instron 5200 équipée d’un extensomètre avec vidéo qui peut être utilisé sur une large gamme de paramètres, y compris la résistance en flexion et la rupture.
  • Plateau de biologie moléculaire & de transcriptomique pour des analyses fines de biologie moléculaire, du dosage et du contrôle qualité des acides nucléiques à l’étude d’expression de gènes des hôtes et/ou des pathogènes pouvant aller jusqu’au haut débit.
  • Laboratoire de biologie moléculaire qui permet la mise en œuvre des outils de biologie moléculaire pour la caractérisation des communautés microbiennes (bactéries et champignons) des matrices d’intérêts.
  • Plateau de cytométrie en flux qui permet la mesure simultanée de plusieurs caractéristiques physiques (taille et granularité) et moléculaires de nombreux types cellulaires (eucaryotes, bactéries, levures, parasites…), de molécules membranaires (récepteurs, protéines de surface) ou intracellulaires par la technologie de cytométrie.
  • Unité de Service « Analyses des sols, eaux et végétaux ». La gestion des espaces cultivés repose sur la connaissance de la fertilité des sols et le suivi de la nutrition des plantes. Les analyses physico-chimiques sont à la base de toute tentative d’amélioration de la productivité.
  • Plateforme technique de Montpellier de l’UR Recyclage et Risques, dispose d’équipements permettant de réaliser des analyses : CPG, COTmètre Shimadzu, HPIC, incubateurs, dispositifs expérimentés d’élution sur colonne, banc Wind, infiltromètre, phytotrons, salle de broyage.
  • Service d’Analyses Multi-élémentaires (SAME) de l’UMR BPMP, qui analyse le contenu élémentaire d’échantillons d’origine végétale (racines, feuilles, fruits, graines, fluides cellulaires…) ainsi que d’échantillons de sols.
  • Plateau de microtomographie (RX) qui utilise la microtomographie (XMT), méthode d’analyse structurale non destructive combinant un technique d’imagerie par rayons X et des algorithmes tomographiques.Labellisée par le Labex Cemeb.
  • Microtomographie à rayons X (MRI-CTScan) qui permet l’étude de la structure interne d’un objet (biologique ou non biologique) de manière non destructive.
  • Plateau d’imagerie in vivo, dispositif d’imagerie permettant d’étudier l’infection chez l’animal et de suivre les animaux infectés grâce à un pathogène marqué en bioluminescence. Ce système est non seulement applicable sur les petits rongeurs souris, rats, mais aussi sur des tiques et autres insectes.
  • Plateforme de technologie agroalimentaire spécialisée dans le domaine du génie des procédés alimentaires, et qui met son expertise pluridisciplinaire à la disposition des projets de recherche en lien avec les pays du Sud et au service des centres techniques et des entreprises agroalimentaires régionales.
  • Atelier de Technologie Alimentaire (ATA) de l’Université de Montpellier, qui est une Plateforme Technologique dédiée à l’enseignement, la recherche et le transfert de technologies, dans le domaine des industries agro-alimentaires et bio-industries.
  • Plateau technique Fermentations (PTferm) qui regroupe des outils innovants et multi-échelles de suivi en ligne et de contrôle de la fermentation alcoolique dans le contexte œnologique.
  • Halle de biotechnologie qui permet la culture de microorganismes et la production, la purification et la caractérisation de biomolécules et de protéines.
  • Laboratoire de caractérisation physico-chimique des produits agroalimentaires qui analyse les caractéristiques et propriétés de base des produits alimentaires élaborées lors des transformations pilotes et qui met à disposition des équipements spécifiques à l’étude des propriétés mécaniques et rhéologiques des aliments.
  • Plateforme de pharmacologie des micronutriments qui a pour domaine de compétence la pharmacologie fonctionnelle et moléculaire des produits issus de la biodiversité alimentaire visant à caractériser les effets santé de l’aliment.
  • Laboratoire d’analyse sensorielle qui propose des expertises, des prestations de service ou des appuis scientifiques en analyse sensorielle aux différents projets de recherche conduits sur les produits tropicaux d’origine végétale ou animale.
  • Plateforme de transformation des produits végétaux (PLANET : Processing of PLANt products with Emergent Technologies) qui traite des matières premières végétales d’origines diverses (céréales, matériaux ligno-cellulosiques) destinées à des valorisations sous forme d’aliments, d’énergie, de biomatériaux ou de biomolécules.

Intégré à l’institut Carnot 3BACR < https://3bcar.fr/> et au réseau RMT Al-Chimie .

  • Plateforme Bois et Molécules du végétal dont les actions conduites sur la connaissance et la valorisation du matériau bois et de ses produits dérivés s’appuient sur des équipements et dispositifs d’essais spécifiques à chaque domaine de compétence.

 

 

  • Centre National de Référence des Leishmanioses (CNR-L) qui développe, dans le domaine des Leishmania et des leishmanioses, les différentes missions imparties aux CNR : missions d’expertise, de surveillance épidémiologique, d’alerte et de conseil des pouvoirs publics et professionnels de santé.
  • Ecotron Européen de Montpellier qui est un dispositif expérimental en écologie pour étudier l’impact du climat sur le fonctionnement des écosystèmes et de la biodiversité.

Membre de l’Infrastructure nationale d’Analyse et Expérimentation sur les Ecosystèmes (AnaEE-France) et très grande infrastructure et une unité de service de l’Institut d’écologie et d’environnement (INEE) du CNRS.

  • Plateformes de phénotypage des plantes de Montpellier (M3P : Montpellier Plant Phenotyping Plateform) qui réalise des phénotypages haut débit permettant d’analyser et de modéliser la variabilité génétique de la réponse des plantes aux stress environnementaux et aux changements climatiques (sécheresse, hautes températures notamment). Membre de l’Infrastructure nationale de phénomique végétale PHENOME-EMPHASIS.
  • Réseau des Serres Expérimentales de Montpellier (RéSEM) qui a pour rôle de fédérer la communauté des utilisateurs de serres destinées à l’expérimentation et à l’enseignement, mais aussi de structurer et mutualiser une politique selon un ensemble de directions (réglementations, aspects environnementaux et énergétiques, facturation, ergonomie, métrologie, formation, veille technologique …).
  • Plateforme Aquacole expérimentale de l’ISEM (PLATAX) qui offre des installations permettant de réaliser des expérimentations sur des poissons, dans les domaines de la physiologie, de la nutrition, de la pathologie, de la domestication et des sciences de l’environnement (adaptation des organismes aux conditions du milieu).
  • Plateforme expérimentale aquacole (PEMP) qui permet la compréhension des processus d’Adaptation et d’Adaptabilité des Animaux et des Systèmes d’élevage dans une approche multi-disciplinaire combinant la génétique, la physiologie, l’éthologie, l’écologie, la zootechnie et l’ingénierie des systèmes

Participation aux infrastructures nationales de recherche :

  • Site expérimental de Puéchabon dédié à l’étude des thèmes environnementaux majeurs dont la biodiversité, les changements globaux à l’échelle de la planète et le développement durable. Membre de l’Infrastructure nationale d’Analyse et Expérimentation sur les Ecosystèmes (AnaEE-France)
  • Dispositif en agroforesterie tempérée (RAP) mène des recherches principalement sur des parcelles associant des noyers hybrides (cultivés pour la production de bois) et des céréales (blé dur en rotation avec du pois protéagineux).
  • Terrain d’Expérience du CEFE qui est un lieu de création et de collecte de données par la mise en place d’expérimentations in-situ en conditions naturelles ou contrôlées dans les domaines de l’écologie. Labellisée par le Labex Cemeb.
  • Plateforme Programmes à Long Terme qui permet de faciliter la conduite des nombreux programmes de terrain à long terme développés par les équipes du CEFE et d’aider à leur pérennisation, en mutualisant le matériel pour le travail de terrain, le stockage et la valorisation des collections.

Participation aux infrastructures nationales de recherche :

  • Infrastructure de Recherche Data Terra (IR Data Terra), qui est un pôle de données et de services pour le système Terre, permettant d’observer, comprendre et prévoir de manière intégrée l’histoire, le fonctionnement et l’évolution du système Terre soumis aux changements globaux.
  • Plate-forme Régionale EcoTech, qui a pour but de stimuler l’innovation dans le domaine des éco-technologies pour l’agriculture, l’agro-alimentaire, les énergies renouvelables, le traitement de l’eau et des déchets.
  • Plateaux Techniques de Geosciences Montpellier. La recherche à Géosciences Montpellier s’articule autour de 4 plateaux techniques et analytiques : Géochimie, Géophysique, Pétrophysique et Littoral.

Fait partie du Réseau Géochimique et Expérimental Français de l’INSU (RéGEF) et de l’Infrastructure de Recherche LIttorale et COtière (ILICO)

Participation aux infrastructures nationales de recherche :

 

 

Participation aux infrastructures nationales de recherche :

 

Participation aux infrastructures nationales de recherche :