Les plateformes technologiques

Le centre Meso@LR met à disposition des ressources de calcul intensif (High performance computing – HPC), notamment une plateforme mutualisée et des architectures de pointe permettant de répondre aussi bien aux besoins en simulation qu’en traitement et analyse de larges bases de données (big data).

En savoir +

Le Pôle CNFM de Montpellier (PCM) est la représentation de l’Université de Montpellier au sein du GIP CNFM. Il a pour rôle de soutenir et d’animer la recherche non-commerciale et la formation sous toutes ses formes dans le domaine de la micro-/nanoélectronique et des nanotechnologies.

En savoir +

Créé en 2011, le Centre Spatial Universitaire (CSUM) de Montpellier est le premier centre spatial universitaire français. Soutenu par la Fondation Van Allen en partenariat avec des professionnels reconnus de l’industrie spatiale (CNES, Intespace, Airbus…), il a pour mission notamment de former des étudiants aux métiers de la technologie du spatial.

En savoir +

La Centrale de Technologie de Montpellier est dédiée aux technologies micro et sub-microélectroniques. Elle met à disposition de la communauté scientifique les matériels pour effectuer des dépôts, gravures, photolithographie UV et électronique, caractérisations diverses, microsoudures, et bien d’autres. La centrale permet la réalisation de composants électroniques, opto-électroniques et de nanostructures, ainsi que la caractérisation à l’échelle nanométrique de matériaux et de structures par des méthodes de microscopie à champ proche.

En savoir +

Plateforme d’imagerie RMN : La plateforme BNIF, adossée au laboratoire L2C, offre des services dans le domaine de l’imagerie RMN aux acteurs de la communauté scientifique. Elle développe des actions de l’Université de Montpellier autour de la thématique de l’imagerie RMN notamment sur les petits organismes animaux et végétaux. En outre, elle forme les chercheurs et les étudiants aux techniques d’imagerie RMN et accueille des stagiaires en Licence, Master et Doctorat en formation initiale et continue.

En savoir +

La plateforme BNIF, adossée au laboratoire L2C offre des services dans le domaine de l’imagerie RMN aux acteurs de la communauté scientifique. Elle développe des actions de l’Université de Montpellier autour de la thématique de l’imagerie RMN notamment sur les petits organismes animaux et végétaux. En outre, elle forme les chercheurs et les étudiants aux techniques d’imagerie RMN et accueille des stagiaires en Licence, Master et Doctorat en formation initiale et continue.

En savoir +

Les activités de la plateforme de spectroscopies infrarouge et Raman (IRRaman, animée par le L2C) de l’Université de Montpellier sont centrées sur le développement de protocoles de recherche, d’innovations instrumentales et la réalisation d’expériences et l’exploitation des données en spectroscopies vibrationnelles. Ses compétences techniques concernent la spectroscopie d’absorption infrarouge (du proche IR au domaine Terahertz) et la diffusion Raman sous conditions extrêmes (pression, température), in situ, in operando.

En savoir +

L’Université de Montpellier et la Région Occitanie portent cette Plateforme qui favorise le transfert de compétences et de technologies vers les entreprises locales ou nationales. La Plateforme TOP, animée par les ingénieurs et chercheurs de l’IES et du L2C, devient le fer de lance d’une thématique porteuse d’avancées scientifiques, d’innovations technologiques et de valorisation. Les missions de la plateforme TOP sont : explorer de nouvelles voies scientifiques et technologiques pour concevoir et améliorer les composants et les systèmes THz de demain ; coordonner les recherches dans le domaine THz en Région Occitanie ; constituer une vitrine de la Recherche et Développement en France dans le domaine THz ; stimuler l’intérêt des industriels locaux et nationaux pour ces technologies et les aider à les intégrer dans leur stratégie de R&D ; former une nouvelle génération d’étudiants en Région Occitanie, de la Licence au Doctorat, sur ces thématiques nouvelles.

En savoir +

L’objectif de cette plateforme régionale et d’accompagner et faciliter les différentes étapes d’un projet de recherche et de validation technologique concernant l’analyse du mouvement humain. Cette Plateforme fait appel à des compétences pluridisciplinaires : Electronique, bio-Mécanique, Robotique, Neurosciences et sciences cognitives. Cette plateforme contient sept plateaux techniques.

En savoir +